JDR : Nova

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JDR : Nova

Message  Imryss le Lun 5 Avr - 15:07

Suite au post de NImeroni sur les nanites ainsi que les propositions de peuples spatiaux et la création de concept cohérents de voyages supraluminiques par Apeiron et un peu moi, nous envisagions de développer plus sérieusement un jdr de sf (oui je sais il y a encore vita et EDAD mais bon nous sommes des garçon un peu dispersés Very Happy ).

L'idée serait de partir sur une seul race, car sur les milliards d'année de l'univers, il est très peu probable de rencontrer une race ET qui en soit approximativement au même stade de civilisation ( à quelques siècles près), c'est donc pratiquement inenvisageable pour plusieurs races (une par joueur). En revanche de cadre de l'humanité permettant à chaque joueur de prendre des libertés.

Je ne vais pas pour l'instant m'attarder sur les technologies possibles et leurs dates d'apparition car nous n'en sommes qu'aux balbutiement. L'idée de la chronologie à l'heure actuel est de dire qu'il y a eu une colonisation depuis la terre pour récupérer des ressources qui n'existaient plus sur terre, qu'il y a eu formation d'un gouvernement interplanétaire qui c'est ensuite effondré laissant les colonies indépendantes.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Lun 5 Avr - 15:27

A vrai dire je propose de laisser ce topic pour discuter du jeu lui-même, et nous pourrons poster des textes dans la bibliothèque pour compléter au fur et à mesure cet univers. L'idée est de construire la fresque historique à plusieurs mains (vous êtes les bienvenus pour faire des propositions ^^) et de jouer les évènements importants en RP.

Pour les technologies, je remets en question ma proposition de communication instantanée par intrication, en tout cas tant que nous ne nous serons pas renseignés davantage sur la physique quantique. De même pour les différentes propositions technologiques. Heureusement, comme nous partirons de notre époque et avancerons au fur et à mesure, nous aurons le temps de peser les différentes technologies au fil de leur apparition.

Pour le gouvernement, en l'absence de transports ou de communication viables, je doute même qu'un quelconque gouvernement interstellaire ait pu se développer au début. De plus, la colonisation a vraisemblablement commencé dans le système solaire, que ce soit des colonies sous cloches, des centres d'extraction à la ceinture d'astéroïde ou la colonisation des océans de la Terre. Donc, autant commencer par là, ainsi que par dépeindre un tableau de notre propre futur.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Lun 5 Avr - 15:35

Et une terraformation de mars ?

Apeiron a écrit: la colonisation des océans de la Terre.

Je pense tout de suite a la colonie de Naboo de star wars 1...
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Lun 5 Avr - 15:42

Sujet déplacé Smile .

Effectivement la colonisation aura commencé par le système solaire. Se pose aussi la question de l'unification de la terre si elle a eu lieu, et dans le cas contraire assez probable, celui des première guerre de colonisation spatial.

Tout les avis sont les bienvenu, ce n'est pas parce que c'est de la SF que c'est réservés aux technophiles Very Happy .

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Lun 5 Avr - 22:59

Bon, suite à notre conversation de msn je vais tenter une première proposition pour la première phase de la fresque.



Le début du XXIème siècle est marqué par le terrorisme et les crises économiques laissant présager les changements futurs. Les mesures sécuritaires prises augmentèrent le pouvoir de contrôle des pôles de pouvoir sur les populations, et les différents états se détournèrent du libéralisme total en se regroupant en groupes économiques supportant mieux les instabilités économiques et poursuivant les différents efforts d'unification (UE, Alena, UNASUR...). Pendant que ces alliances se consolidaient tout en maintenant une pression politique et économique sur les autres alliances (notamment pour la recherche d'hydrocarbures en Arctique), les négociations écologiques et éthiques étaient au point mort pendant que l'ONU vit sa crédibilité réduite à peau de chagrin suite à l'intervention indépendante des états dans différentes crises pour soutenir leurs propres intérêts. Les recherches sur le clonage et les OGMs continuèrent doucement, pendant que la téléportation quantique devenait correctement réalisable et commença à supplanter le vieil Internet tout en offrant de nouveaux outils pour la mise au point d'ordinateurs quantiques avec la possibilité de transférer le résultat d'une calcul avant la décohérence.
Les tensions provoquées lors de cette période s'accentuèrent, notamment entre la Chine et la Russie (cette dernière ayant une opinion publique favorable malgré l'incident ukrainien de 2023 à cause de la manifestation de Lhassa de 2027) réprimée dans le sang), la Corée du nord et la Corée du Sud (avec l'implication de la Chine, du Japon et des Etats-Unis), l'Inde et le Pakistan (pour la région du Cachemire) ainsi qu'Israël et la Palestine, ainsi que divers conflits africains, tout ceci étant sans commune mesure avec la catastrophe de Téhéran, qui fit exploser en 2032 une bombe nucléaire dans sa propre capitale lorsque celle-ci fut prise par l'armée américaine, ce qui acheva de raidir les positions diplomatiques. Le monde musulman appela un nouveau djihad, qui se concrétisa par une vague de terrorisme (notamment la destruction partielle de Londres en 2034), des émeutes dans certains pays modérés du monde musulman, mais surtout l'attentat de Srinagar qui dégénéra en conflit armé, pendant que P'yŏngyang profitait de l'occasion pour envahir la corée du sud et lancer un ultimatum au Japon, qui répliqua en occupant les rochers Liancourt.
Les conflits qui suivirent furent sanglants. L'Occident (Amérique et Europe) ne fut pas touché directement mais subir une vague ininterrompue de terrorisme qui dura jusqu'à ce que la loi martiale soit déclarée. L'essentiel du conflit se déroula en Asie, notamment à Gaza, au Cachemire et en Corée du Sud, pendant que des pays comme la Russie (Ossétie du Sud et Abkhazie) et la Chine (Taïwan) en profitaient pour régler de vieux compte. D'autres conflits éclatèrent, notamment en Asie mineure, au moyen-orient ainsi qu'en Afrique, où les pays les plus agressifs profitèrent de la complaisance internationale pour perpétuer génocides et guerres éclairs. Contrairement à l'Europe (hormis l'Angleterre), la mobilisation des Etats-unis pour soutenir son allié japonnais et ne pas laisser la zone sous contrôle chinois se fit rapide. La Russie resta neutre dans le conflit japonnais en échange de la reconnaissance des îles Kouriles. L'Europe fut occupée à maintenir une position diplomatique face à la Russie et aux pays musulmans de Méditerranée, ce qui fut l'occasion de mettre en pratique les diverses promesse d'organisation militaire commune, et la création d'une armée européenne. Pendant que le conflit pakistano-indien commençait à déborder du cadre du seul Cachemire et que les deux états préparaient leurs missiles balistiques, le débarquement américain à Séoul malgré les avertissements chinois fit entrer officiellement en guerre la Chine contre les Etats-Unis.
(...)
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Mar 6 Avr - 12:22

Je trouve ça bien. Donc partant de là on aurait une guerre entre le bloc chinois (Chine, Corée du nord) et le bloc américain (USA, Canada?, Angleterre + commonwealth donc Inde, Australie, Afrique du Sud même si eux ça serait surtout symbolique à cause des troubles en Afrique) avec sans doute destruction de certaines grandes métropoles à coup de bombe nucléaire avant la fin du conflit.

Vu que l'on c'est plutôt orienté vers un réarmement mondial jusque là, on peut supposer que les USA ont développé leur réseau star war ce qui a put limité les impactes de la guerre nucléaire chez eux. Qu'en pensez-vous?

Autre interrogation : comment vont réagir les provinces chinoises à population musulmanes, est-ce qu'il va y avoir soulèvement et hausse du terrorisme également?

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Mar 6 Avr - 18:40

Probablement, sauf que les chinois sont en dictature, ce qui réduit considérablement les risques du terrorisme.
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Mer 7 Avr - 12:12

Nous avons continué de discuter du problème hier pendant et après le restaurant et voici ce qu'il en est sortit.

Les USA et la Chine commencent à se taper dessus avec les armes conventionnelles puis, pour forcer l'autre à capituler, ils envoient simultanément une bombe H sur l'autre : Pékin et New-York sont rasés de la carte. Face au risque de destruction mutuelle assuré (MDA) les deux pays capitulent en même temps.

Le monde ravagé d'un peu partout réalise qu'en fait les intérêts locaux c'est vraiment pas terrible et, poussé par les États-unis et la Chine, il y a création d'un gouvernement mondiale qui conserve les administrations locales pour gouverner. L'Amérique du nord et l'Asie suivent car c'est là qu'a été lancé le mouvement. L'Europe abimé par le terrorisme suit parce qu'elle n'a pas beaucoup d'autre options. Le Pakistan et l'Inde en sont à peu près au même point que les USA et la Chine donc pour éviter leur destruction ils intègrent également le gouvernement mondiale. En Afrique les dictateurs ont stérilisés la plupart de leurs pays donc ne peuvent pas faire autrement que de demander l'aide du gouvernement mondiale et de le rejoindre. L'Amérique du sud le rejoins car elle sait qu'elle ne sera pas de taille seul mais elle demande quelques garantis.
La Russie elle rechigne franchement à entrer dans ce gouvernement mais elle sait que ce serait du suicide de ne pas le faire, donc elle le rejoins mais en demander pas mal de garantis.

Seul les régions sont contrôle de républiques islamiques refusent le gouvernement mondiale. Le premier acte de ce dernier, après la déclaration de principe, est de créer une armée mondiale et d'envahir toute les régions réfractaires.

La planète est ainsi à peu près unifié sous un gouvernement aux principes démocratiques mais au sens pratique très exacerbé aux alentours des années 2060. Le gouvernement mondiale lance alors l'installation d'une base d'exploitation sur la lune afin d'installer un téléscope et surtout d'extraire l'helium-3 qui permet via les réacteurs à fusion, d'entrer dans une air d'abondance énergétique. Cette réussite contribue à assurer la pérennité du nouveau gouvernement.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Mer 7 Avr - 12:20

Je ne suis pas encore allé jusqu'à la colonisation martienne, je voulais d'abord voir ce que vous en pensiez.

Pour la ceinture on peut oublier son exploitation : sa masse total fait 4% de la lune et seul 17% des astéroïdes sont susceptibles de contenir des métaux. Le reste c'est du carbone et du silicate (dixit wikipédia) Le tout disséminé sur une large orbite fait qu'au final on a peu de chance de croiser un astéroïde en passant la ceinture? SOn exploitation n'est donc ni rentable ni intéressante.

Par contre Cérès, le planetoïde dans la ceinture, peut être intéressant au même titre qu'Europe pour la recherche de vie. De même pour vesta qui est un super-astéroïde de 500 Km de long qui possède un noyau métallique mais son exploitation ne sera pas forcément aisé.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Mer 7 Avr - 14:35

Oki.

Seul les régions sont contrôle de républiques islamiques refusent le gouvernement mondiale. Le premier acte de ce dernier, après la déclaration de principe, est de créer une armée mondiale et d'envahir toute les régions réfractaires.
Je voyais plutôt la prise de la Mecque, un massacre dû aux fanatiques qui essaient de la reprendre à l'arrache et la menace "On a des bombes pointées sur vos principales métropoles, nous vous garderons au pouvoir, mais contrôlez votre population et intégrez la fédération.".
Et l'exploitation de l'hélium 3 permet de réduire énormément l'influence de l'ex-monde musulman, ce qui achève de stabiliser la situation sur Terre.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Mer 7 Avr - 18:54

Pour compléter la période, je précise qu'il faut que je développe un peu plus les premières innovations médicales dues aux cellules souche, et que même si nous avons mis l'accent sur les aspects politiques, économiques et technologiques, ce serait bien de jeter un coup d'œil à l'évolution culturelle, artistique, religieuse et philosophique, ainsi qu'à des innovations dans un premier temps plus abstraites, comme en mathématique et sociologie, ou même d'éventuels nouveaux courants de pensée.

Par exemple, il me semblerait logique que le Vatican poursuive le travail accompli dans le sens de l'œcuménisme, voire que cela soit officialisé sous le gouvernement mondial (pour garantir un facteur de cohésion et intégrer par les fondements l'ex-monde musulman) sous forme d'une église œcuménique.
Les courants artistiques et culturels vont certainement suivre l'évolution de l'ère du temps, mais les préciser permettrait de mieux mettre en avant l'ambiance de chaque période. Pour les mathématiques et la sociologie il faudrait se renseigner, et pour les nouveaux courants de pensée, cela pourra se déduire des problématiques de chaque époque (comme pour la colonisation de Mars).
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Ven 16 Avr - 22:10

Je songe à reprendre tout ce qui a été dit et en faire un topic pour la bibliothèque, où seraient mis les résultats de nos cogitations, alors que ce topic servirait de zone de préparation.

Note : Je précise aussi que la fait que le gouvernement mondial ait pris le contrôle de la principale source énergétique (la Lune) et ait la main-mise sur les approvisionnements en métaux lui donne le contrôle des ressources, ce qui place de fait la compétition entre pôles désormais davantage dans le domaine de l'information, le gouvernement mondial étant alors un super-flic garant de l'ordre qui n'hésiterait pas à s'imposer de plus en plus. Bref, ceci coïncide avec l'émergence des technologies quantiques et de l'achèvement de la globalisation des échanges, donc vers une société d'information qui succèderait à la société de consommation. Il faudrait discuter des changements politiques, sociaux et comportementaux associés, ainsi que tenter de définir l'étape suivante du développement humain, ce qui nous orientera pour rédiger la fin de celle-ci (de même que j'ai commencé le récit à l'époque contemporaine en mettant en avant les prémisses de la situation à venir).
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Dim 18 Avr - 21:48

La métrique d'Alcubierre fournit la seule piste que j'ai trouvé pour le moment sur le problème de la propulsion supra-luminique. L'idée (j'en avais déjà entendu parlé, peut-être que vous aussi) est en fait de créer de part et d'autre du vaisseau une crête et une faille d'espace-temps, ce qui aurait pour effet de replier l'espace-temps sans que le vaisseau ait bougé, faisant que localement le vaisseau ne dépasse jamais la vitesse de la lumière, même s'il a pu faire le trajet global plus vite qu'un faisceau lumineux. Pour un tel repliement, il est nécessaire de savoir fabriquer et contrôler de la matière exotique, ce qui n'est pas une mince affaire non plus.

De façon générale, toutes les hypothèses de transport de matière ou d'information plus rapide que la lumière sont réfutés en théorie (et parfois en pratique), aussi nous pourrions partir du principe que cette conservation est associée au squelette même de la réalité et est donc a priori indépassable, ce qui aurait aussi le mérite de donner des technologies cohérentes avec ce que nous pouvons imaginer, et donc de rester crédible sur un univers futuriste.

Pour revenir à la matière exotique, l'éventualité d'un trou blanc me semble compromise par le fait qu'il viole le second principe de la thermodynamique (ou alors avec l'interprétation de John Gribbin, pour qui le big bang serait justement un trou blanc), mais il reste des problèmes, notamment la capacité à voyager dans le temps.

Au passage, les tachyons ont l'air d'être réfutés pour les communications hyper-luminiques, car (si j'ai bien compris l'article de wikipedia), un détecteur de tachyon serait aussi un émetteur de tachyon et ne pourrait pas distinguer des tachyons venant de l'avenir ou du passé, ou même ceux de l'extérieur et ceux qu'il émet lui-même.

L'autre "solution" pour notre problème (en dernier recours, évidemment) serait de se donner une boite noire permettant ce que nous voulant tout en posant des contraintes arbitraires, si possible en étant cohérent avec la physique contemporaine, au moins dans une grande partie, et sans expliquer formellement ce qu'il se passe.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Jeu 22 Avr - 4:45

(Deuxième tentative, Mozilla me laissera-il poster?)

D'un point de vu de la biologie et de la médecine en particulier, je dirais que la formalisation et la structuration de ce champs d'étude a bien avancé. L'usage des mathématiques et de l'informatique s'y est développé pour permettre des modèles prédictifs des mutations d'ADN, de l'évolution des écosystèmes microbiens et de la modélisation des macromolécules du vivant.
Cela se traduit par le développement de moyens (probablement suivit de leur mise en application) pour éradiquer la plupart des maladies qui sévissent encore aujourd'hui, pour celles causé par des agents exogènes, les techniques cité si-dessus ont permis de prédire l'apparition des infections avant qu'elles ne se produisent (déséquilibre de flore bactérienne quand il y en a) et de concevoir des médicaments de façon plus efficace.
Pour les problèmes endogènes, la modélisation des molécules pour leur étude et le génie génétique ont permis de guérir ou de contrôler la plupart des maladies héréditaires (si la mutation d'individu est rendu légal) ainsi que les maladies dégénérescentes et auto-immune comme alzheimer, parkinson, la sclérose en plaque, et pareil pour les cancer, même si les cancers fulgurants peuvent parfois présenter des difficultés.

En résumé il est tout à fait imaginable que certaines maladies évoqués si-dessus présentent parfois des complexités plus importante qu'il ne peut le sembler en apparence, donc il y a probablement encore quelques maladies qui sévissent encore. Mais dans l'ensemble la santé n'est plus un problème pour la plupart des humains.

Pour les cellules-souche, leur maitrise a probablement aboutit de sorte qu'il est tout à fait possible de réparer un organe ou un tissu abimer à partir d'elles, mais je ne pense pas qu'il soit possible de recréer in vitro un organe ou un membre entier seulement à partir de cellules-souches, sauf peut-être pour certains organes les plus simples, car c'est un procédé extrêmement complexe qui fait intervenir des messagers chimiques et physique entre les cellules d'un point de vu qualitatif, quantitatif, temporelle et spatial. Le clonage partiel n'est donc pas encore à porté de main.

Du point de vu du cerveau, vu qu'il n'y a aujourd'hui rien de prouvé à ce sujet, il est possible de poser le fait que le cerveau fonctionne comme un ordinateur quantique. Ainsi nous pouvons envisager l'existence de la télépathie et de l'empathie à un stade embryonnaire chez l'homme, comme étant le début d'une voie choisi par l'évolution naturelle quand nos ancêtres ont commencés à devenir sociaux (je parle des singes).

Pour la métrique d'Alcubierre j'ai pas tout compris, c'est quoi grosso-modo une crête et une faille d'espace-temps?

Pour le social, ce n'est pas trop mon point fort, mais je vais faire des recherches pour trouver un peu les tendances actuelles et voir à quoi elles pourraient aboutir.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Ven 23 Avr - 20:17

Imryss a écrit:
Pour la métrique d'Alcubierre j'ai pas tout compris, c'est quoi grosso-modo une crête et une faille d'espace-temps?

[Corrige moi Ap' si je me trompe]
En gros: imagine ton vaisseau dans un "ver de terre", une bulle de distorsion qui contracte et rétracte sa structure. Le vaisseau en lui même a une vitesse nulle vis a vis de l'espace-temps qui l'entoure, par contre il se déplace vis a vis d'un observateur en dehors de la bulle.

Une illustration de mes propos (source):

avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Ven 23 Avr - 23:55

C'est ça. L'analogie, c'est qu'un humain en courant ne peut dépasser mettons 30km/h, mais qu'il est possible de concevoir un tapis roulant entre deux points allant à 100km/h, ce qui fait qu'un humain qui ferait son jogging dessus (mettant 10km/h) irait du point de vue d'un observateur extérieur à presque quatre fois la vitesse maximale possible, alors que sa vitesse de course ne dépasse pas la vitesse maximale, et peut même être bien inférieure. Globalement le trajet dépasse la vitesse maximale, mais à aucun moment le coureur ne s'est mis à courir plus vite qu'elle.

Le problème, c'est qu'il faut de l'énergie négative pour créer une telle bulle, et que dans l'absolu, rien n'empêcherait alors d'utiliser l'énergie négative pour voyager dans le temps. Il serait possible de poser un fonctionnement restreignant l'usage de l'énergie négative si nous décidons de l'utiliser, mais il faudra alors y réfléchir soigneusement.

Du point de vu du cerveau, vu qu'il n'y a aujourd'hui rien de prouvé à ce sujet, il est possible de poser le fait que le cerveau fonctionne comme un ordinateur quantique. Ainsi nous pouvons envisager l'existence de la télépathie et de l'empathie à un stade embryonnaire chez l'homme, comme étant le début d'une voie choisi par l'évolution naturelle quand nos ancêtres ont commencés à devenir sociaux (je parle des singes).
C'est une évolution possible, mais pour moi elle se développera bien plus tard. Une société matérialiste voire consumériste décrédibilise ce genre d'étude. Je verrai plus son développement dans des colonies ayant choisi une culture différente.

Sinon, je me suis souvenu que j'avais déjà potassé il y a longtemps sur les colonies. Voici le résumé de ces réflexions :

Prenons une propulsion classique nous permettant d'aller à, mettons, 15% de la vitesse de la lumière. Pour rejoindre une colonie située à, mettons, 30 années-lumière, il faudrait 200 ans, ce qui est inacceptable. Si nous disposons d'un système spécial, comme la bulle de distorsion citée, qui diviserait le temps nécessaire par 10, il ne faudrait plus que 20 ans. C'est acceptable pour lancer une colonisation (si la cryogénisation est disponible), mais pas pour maintenir un contrôle. Si nous divisions encore le temps par 10, nous n'avons plus que deux ans de voyage, ce qui permettrait un contrôle. Voilà comment je vois les choses : les premiers systèmes de distorsion ont pu permettre une colonisation prudente, et la Terre s'est alors ingéniée (grâce notamment aux ressources qu'elle récupère et qui boostent son économie) à en augmenter l'efficacité pour augmenter son contrôle sur les colonies.
Passons aux colonies elles-mêmes. Suite à ce qu'il s'est passé sur Mars, et vu que le contrôle à cette distance ne peut qu'être lâche, bien que motivé par de nouvelles ressources (une quête aux métaux lourds ?), je verrai bien un accord de cette forme (inspiré d'accords réels au moment de la colonisation) :
- interdit de commercer avec les autres colonies et d'entretenir une flotte (afin de conserver le monopole et de les isoler les unes des autres).
- la colonie doit accepter une enclave terrienne, servant de base militaire et favorisant le développement de la colonie au début. Ainsi, la Terre doit une assistance au développement (écoles, hôpitaux, banques) qui lui permettent au passage d'avoir une influence sur la colonie.
- la colonie doit alimenter l'enclave et la planète mère en donnant 50% de sa production.
- la colonie dispose d'une autonomie pour la politique intérieure.
Ainsi, la colonie peut profiter d'une certaine autonomie, et dans un premier temps, grâce au soutien de la Terre peut se développer rapidement. Puis, quand la colonie devient plus forte, l'aide apportée devient vite minime face au prélèvement des ressources, qui n'empêche pas la colonie de se développer mais contraint son développement et permet à la Terre de récupérer son investissement.
Plus tard, évidemment, les colonies auront des visées indépendantistes, et les plus avancées se seront suffisamment développées pour rendre la présence de l'enclave négligeable. C'est ce constat qui devrait inciter la Terre à générer une flotte (dont l'embryon avait commencé pour Mars, puis par les enclaves militaires) en prévision, ce qui obligerait les colonies à ne se révolter que si le contexte est favorable (par exemple une coalition des colonies, éventuellement appuyé par des mutineries dans la flotte) ou alors à envisager un retournement de situation plus imprévu (comme pour la décolonisation, par exemple, avec un effondrement de la puissance de la métropole). De toute façon, cela donnera un contexte permettant de développer les industries lourdes et de généraliser l'emploi du vaisseau spatial, et plus précisément de la flotte spatiale, ainsi qu'un développement des systèmes de propulsion.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Sam 24 Avr - 7:22

D'après le projet "Daedalus" (qui date des années 70), une propulsion a l'hélium 3 permet un déplacement a 12% de c (35 975 095 m/s).

(j'avais une autre source qui donnais la valeur de 16% de c, mais je n'arrive plus a retrouvé la page web)
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Sam 24 Avr - 11:12

Voui, c'est en connaissant ces chiffres que j'ai donné un nombre de 15%, pour rester crédible. De même, mon exemple sur la vitesse des coureurs s'inspire de chiffres réels.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Dim 25 Avr - 14:52

[résumé de la conversation hier]
Au sujet des risques des voyages supraluminique:

Tout objet qui rentre dans la bulle de distorsion repasse a vitesse nulle (ou faible) vis a vis du vaisseau, donc il n'y aura risque de collisions a vitesse supraluminique qu'entre la bulle et les élément externes.
Il faut tout de même prévoir un armement civil (a base de laser ?) pour la destruction des petits projectiles qui avais déjà une certaine vitesse par eux même avant l'entrée dans la bulle (les astéroïdes), d'autant plus que le vaisseau est aveugle a tout ce qui se passe en dehors de la bulle (il se déplace plus vite que le vecteur d'information...). Par contre, si le vaisseau se retrouve nez a nez avec un truc plus gros, c'est a dire pas désintégrable rapidement, il a de très faibles chances de survie.
Heureusement, les gros objets (planètes, étoiles, barrière d'astéroïdes, nuage de gaz avec des étoiles en cours de création et j'en passe) ne sont pas légions en dehors des systèmes solaires, qui serais alors des lieu extrêmement dangereux pour le voyage supraluminique (sauf les mini-sauts a la perpendiculaire du plan de rotation des planètes). Les batailles hors système serais rares, pour la simple raison qu'il est difficile de joindre une flotte sans se planté d'une petite année-lumière, et qu'un vaisseau peut facilement fuir dans n'importe quelle direction.

Si on résume:
-Il ne peut pas y avoir de collision a vitesse supraluminique entre le vaisseau et un projectile extérieur
-Le vaisseau ne vois pas la présence d'obstacles avant le dernier moment (l'entrée dans la bulle)
-Cela rend les gros obstacles très dangereux car non destructible avant une éventuelle collision a vitesse subluminique.
-Donc les systèmes solaires sont dangereux pour la navigation supraluminique
-De plus, les chances de trouvé un vaisseau dans l'espace sont très faibles
-Donc les combats ne vont avoir lieu qu'a vitesse subluminique dans les systèmes solaires
-Enfin même les civils ont des armes.
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Imryss le Mar 27 Avr - 4:55

Moi ça me va. Juste il faudra profiter du flou des connaissances scientifiques pour poser des limites aux bulles temporelles pour éviter les débordements (voyage dans le temps ou catapulte à planète)

Pareil pour les colonies, je suis d'accord.

Pour ce qui est du cerveau quantique, la télépathie et tout le tintouin, je suis d'accord que sur la période que nous étudions actuellement ce genre d'étude sera décrédibilisé. Mais cela n'empêchera pas que quelques groupes de recherche travaillent quand même dessus par endroit et posent les premières bases de ce nouveau domaine scientifique qui sera ensuite repris plus tard de façon plus importante par les colonies (on peut même imaginer qu'un scientifique en particulier y ai fait de grandes découvertes resté méconnu à son époque mais que post-mortem il devienne un peu légendaire comme Cochran dans Star Trek).

Par rapport à ce que je disais plus haut sur les connaissances biologiques et médicales, j'ai oublié de parler des conséquences morales alors je vais me rattraper. A ce niveau le problème de la morale scientifique se pose plus que jamais puisque des choses comme le clonage humain ou la conception d'un "homo superior" sont théoriquement possible, sans parler des possibilités pour les armées biologiques. A ce niveau il y a pu avoir des débordement isolés de certains chercheurs qui, même si ils ont été peu important (éventuellement) auront au moins choqué l'opinion publique qui commence franchement à avoir peur de la biologie et imagine que des Dr Frankenstein commencent à œuvrer un peu partout dans l'ombre.
Il y a donc apparition d'un climat de forte tension entre le monde scientifique et le reste de la population, accentué par le fait que plus la recherche devient pointu, plus il est difficile d'expliquer simplement de quoi il s'agit à un quidam.

Du point de vu artistique, j'ai un peu cherché sur internet et j'ai un peu réfléchi. L'évolution de l'art va accompagner le développement scientifique avec l'apparition de matériaux et de supports de plus en plus flexibles et polyvalents (matériaux composites, autre...) qui vont donner lieu à des œuvres faisant de plus en plus appel à plusieurs sens, et qui éventuellement sont capable de changer spontanément) selon différents facteurs (temps, individu, autre...).
Du point de vu des tendances on va probablement voir apparaitre tout un mouvement autour du cynisme, de l'humour noir et de la désillusion suite à la période de trouble qui a aboutit à la formation du gouvernement mondiale et qui aura entrainé une vague de découragement vis à vis de la démocratie, de l'écologie, et de l'avenir de l'humanité en général pour certaines personnes. Une autre tendance qu'on pourrait voir apparaitre, toujours en réaction vis à vis des évènement du 21ème siècle, ça serait l'apparition d'un art virtuelle qui servirait d'échappatoire de la réalité. Les artistes "programmerai" leur créations, et les personnes qui voudront les voir devront se plonger dans un univers virtuelle via un système d'interface qui pourra mimer la réalité pour l'utilisateur (son, image, odeurs, etc...).

Qu'en pensez-vous?

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Mar 27 Avr - 8:16

Pour le cerveau, je me demande justement s'il ne faudrait pas revenir sur l'idée de cerveau quantique, qui est séduisante mais devrait être réévaluée à l'aune de ce que nous poserons pour la physique.
Néanmoins, j'aime bien l'idée d'un savant illustre qui développe ce genre de choses à l'époque des colonies. Ce pourrait être aussi celui donne de vraies bases mathématiques à la psychologie, un peu comme Hari Seldon pour la sociologie dans Fondation.

Il y a donc apparition d'un climat de forte tension entre le monde scientifique et le reste de la population, accentué par le fait que plus la recherche devient pointu, plus il est difficile d'expliquer simplement de quoi il s'agit à un quidam.
Je dirai que dit comme ça c'est faux, mais que l'idée sous-jacente est vraie. C'est plutôt qu'il y a eu rupture entre le monde scientifique, à cause d'un bouleversement de la conception du monde chez les scientifiques, qui commencent tout juste à avoir une vision mature de la physique quantique par exemple, ainsi que la mise en exergue des dangers liés à la science (d'où tous les mouvements naturalistes new age) qui, comme tu l'as bien souligné, vont aller en s'aggravant avec la notion d'homo superior et cie.

Pour l'art, à mon sens il collerait un peu plus aux différentes périodes, c'est à dire quelque chose de dynamique voir un peu propagandier à l'époque du développement des zones antagonistes, de cynique mais aussi de pragmatique durant l'instauration du gouvernement mondial, et quelque chose rappelant plus l'ambiance de la révolution industrielle lors des grands projets du système solaire (colonisation de la lune, de mars, aqueducs d'afrique...). Je suis d'accord sur l'apparition de nouveaux matériaux et d'art virtuel, qui pourraient être des retombées technologiques de la troisième guerre mondiale (technologies issues de l'aviation futuriste notamment).
Néanmoins, je ne suis pas sûr que la tendance à la déréalisation amorcée à notre époque continue longtemps après, car dans notre uchronie il y a quand même une période de retour à l'action et au concret, qui peut avoir été encouragée par le gouvernement mondial dans l'optique "nous sommes la génération qui retrousse ses manches".
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Jeu 29 Avr - 19:57

Ah, oui, vu que le gouvernement mondial a besoin de construire ses repères, il ne me semblerait pas idiot qu'il impose un nouveau calendrier. En effet, les deux pays fondateurs (USA et Chine) ont des calendriers différents, et le calendrier grégorien n'est pas adopté partout (notamment en Asie ou dans les pays musulmans) donc un calendrier emblématique (création du gouvernement terrien) et plus neutre culturellement parlant qu'un certain JC serait adapté. En plus, astronomiquement parlant, ça marquerait bien la fin de l'ère chrétienne ère du poisson) et le début du Verseau (ère de la paix armée).

Ce calendrier pourrait être le calendrier universel qui avait déjà été proposé à L'ONU mais rejeté pour des raisons religieuses. Il a le mérite d'être extrêmement régulier, hormis le fait que de une à deux fois par an la continuité de la semaine est brisée, et il n'induit pas un trop grand changement (contrairement au calendrier révolutionnaire, qui n'a pas tenu). Ce serait vraisemblablement des jours de fête dans le nouveau calendrier. Le jour régulier (tous les ans) pourrait être le jour de l'an, éventuellement fixé au solstice d'hiver, alors que le jour exceptionnel (rajouté en été les années bissextiles) pourrait être quelque jour du genre "fête de l'humanité" (j'aurai bien dit "de la lumière" mais une obscure prêtresse pourrait étouffer d'indignation ^^).

Ainsi, le jour de l'an serait fixé fin décembre et aligné sur le solstice d'hiver, et l'an 0 (et non an 1, car maintenant que les nombres négatifs sont acceptés, ça permet de simplifier les calculs faisant intervenir des dates avant et après l'origine) l'année de la signature du traité constituant le gouvernement mondial.


Question physique, si vous avez écouté l'interview d'Alain Connes que j'ai postée, il semblerait que l'espace-temps soit en fait localement non commutatif, ce qui expliquerait les phénomènes quantiques locaux tout en conservant la structure de la relativité générale. Du coup, si nous disposions d'un émetteur d'énergie négative, il pourrait être utilisé pour créer la distorsion voulue, mais il est concevable que la non commutativité locale empêche la création d'un vortex temporel. Cette vision de la physique me semble la meilleure à notre disposition.
Concernant la télépathie et le reste, il faudrait admettre une intrication dans le cerveau, ce qui est tentant mais loin d'être montré (surtout vu les réfutations récentes du modèle de Penrose). Nous pourrions peut-être y réfléchir de nouveau, même si ce n'est pas pressé, vu la période qui nous occupe.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Dim 16 Mai - 0:35

Une petite idée comme ça sur une orientation sociologique.

En se plaçant dans un cadre plus vaste, c'est à dire en comprenant la colonisation spatiale dans l'évolution de l'humanité, je me suis dit que nous pouvions déterminer quatre étapes dès le moment où la population et les moyens technologiques deviennent assez importants pour que l'humanité essaie de se prendre en main consciemment :
- L'utopisme : ce seraient les XVIIème, XVIIIème et XXème siècle, c'est à dire la période où l'évolution naturelle des sociétés a été perturbée consciemment par des groupes de pouvoir dans le but de promouvoir un idéal de la société humaine, c'est à dire de mettre en place un utopisme. Les exemples ne manquent pas : les révolutions politiques (surtout en France), la colonisation (?), la révolution industrielle, le capitalisme, le communisme, le totalitarisme ou la société de consommation.
- Le pragmatisme : l'ère de construction du gouvernement unifié jusqu'à son obsolescence, c'est à dire en gros deux ou trois siècles. Il s'agit d'une ère où les moyens ne sont plus utilisés pour imposer une vision à la société, mais plutôt pour composer avec et investir (comme pour la politique de grands travaux pour équilibrer le pouvoir sur Terre et générer une opinion publique favorable, la colonisation de Mars, motivée par les métaux lourds et les technologies liées aux biosphères, ou même le développement des astronefs et de la propulsion, nécessaires pour maintenir son pouvoir sur d'autres systèmes). Cela est rendu possible par un pouvoir politique centralisé et fort, qui doit néanmoins composer avec la population et les groupes d'influence. Au passage, l'unification politique et la réglementation économique imposée a permis l'émergence d'une véritable société de d'information, où le rôle des scientifiques et autres personnages clés liés à l'information a évolué.
- L'édénisme (durée : un siècle ? deux ?) : la tendance avait commencé à se développer à l'ère précédente, mais elle a pu se concrétiser suite au morcellement du pouvoir et à la diminution des coûts des voyages spatiaux et du matériel de colonisation. A cette époque, plutôt que de mâter ou contrôler une tendance politique dérangeante (n'oublions pas que l'émiettement du pouvoir après une période de paix imposée a générer beaucoup de tensions dans des sociétés encore jeunes), il est plus facile de l'inciter à vider les lieux, ce qui a favorisé une vague de pionniers idéalistes (ce qu'il faut relativiser, ce genre de colonies ont des coûts initiaux assez élevés, aussi seuls les grands partis soudés et influents, et aussi généralement extrémistes, les modérés ayant tendance à rester pour créer des coalitions, ont pu s'offrir ce genre de voyage) dont l'objectif est de mettre en place une idéologie politique sur un autre monde, plutôt que de bouleverser la société initiale.
- Le topisme : les anciennes sociétés étant stabilisées (vraisemblablement autour d'une idée assez sèche de la nation) et la plupart des utopismes ayant dégénéré en dictatures protectionnistes, de nouveaux enjeux apparaissent. Les planètes favorables ayant déjà été occupées par les édénistes, et l'échec des utopismes ayant brisé la plupart des idéaux, la tendance est de coloniser non pour imposer un mode de vie mais pour apprendre de ce que l'évolution sur un tel monde donnera. La colonisation a souvent lieu dans des zones excentrées ou sans grand intérêt stratégique, pour ne pas être broyée par les conflits environnants.

Il me semble que cette dernière ère serait favorable pour un RP spatial, puisqu'elle n'est pas trop lointaine et très diversifiée en camps comme en idéaux ou orientations, et qu'elle est pleine de bouleversements politiques sans que la situation ne soit trop déséquilibrée (même si évidemment les mondes les plus anciens, et donc généralement les plus murs au niveau démographique et économique, sont bien plus forts que des mondes récents ou même de nouvelles colonies).
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Nimeroni le Ven 18 Juin - 17:46

Je suis partis a un salon sur les énergies renouvelables pour en savoir plus sur les grandes tendances dans le domaine. Ben pour le moment, c'est le solaire qui l'emporte (il y avais bien 80% du salon basé sur les cellules photovoltaïques ou le chauffage solaire).
Il faut dire aussi que l'énergie solaire deviens de plus en plus rentable: au niveau investissement, le cout d'installation a été divisé par ~2.5 en a peine 2 ans. Shocked
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1653
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Apeiron le Sam 19 Juin - 10:50

J'ai commencé à rédiger l'histoire de Nova. Pour l'instant j'ai posté un récapitulatif allant jusqu'au XVIIIème siècle, mais vu du futur. Je prévois d'écrire la suit d'ici peu.

Qu'en pensez-vous ?
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDR : Nova

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum