EDAD : la magie runique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EDAD : la magie runique

Message  Imryss le Ven 4 Juin - 5:37

Comme nous aurons également besoin de la magie runique pour la campagne zéro, je vais commencer à la dégrossir.

Pour rappel :
Apeiron a écrit:
Magie runique : Il s'agit d'une étude très ancienne à tendance mystique développée autour des puits et des lignes d'énergie élémentaires du monde. La magie runique ne dit rien des créatures tels que les esprits ou les dieux, et se borne à constater l'existence d'énergie permettant l'existence et l'évolution du monde tout en cherchant à détecter les sources de ces énergies et à les dévier pour agir sur le monde. Les runes sont des clés d'accès à ces énergies (qui peuvent venir de plans élémentaires, même si nous n'avons rien fixé à ce sujet), qui peuvent être plus ou moins puissantes selon le lieu (par exemple, une rune de feu sera plus efficace dans un désert que dans un marais...), et l'approche peut se rapprocher de l'alchimie vue dans FMA. D'ailleurs la sorcellerie a emprunté les cercles de transmutation à la magie runique (bien que les cercles soient utilisés différemment : comme circulation d'énergie canalisée pour la magie runique, et comme zone de contention pour la sorcellerie). Activer une rune signifie tenter d'activer et d'influer par sa propre énergie un certain flux d'énergie, donc l'approche est plus directe qu'en sorcellerie, et il n'est pas possible de combiner les runes (car cela reviendrait à tenter de contrôler avec son énergie deux flux à la fois... bref, du suicide).

La magie runique va donc, comme son nom l'indique, se baser sur un système de rune. Le runiste va connaitre certains nombre de rune qu'il va pouvoir utiliser indépendamment les unes des autres. Le point important dans la magie runique est la quantité d'énergie qui peut être monopolisé dans un temps donné. Plus un runiste va être expérimenté plus il va pouvoir canaliser d'énergie en un temps donné, mais plus également il va pouvoir accumuler d'énergie dans son sort sans que ça lui explose à la figure. Le risque est de s'épuiser à vouloir détourner une trop grande quantité d'énergie ou bien à ne pas réussir à contenir cette énergie pour lui donner la forme du sort.

Si vous avez des idées ou des commentaires, surtout n'hésitez pas à vous manifester Smile .

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Imryss le Lun 14 Juin - 1:22

La caractéristique lié à la magie runique est l'aura. Cela correspond à l'utilisation de son propre flux, de son énergie dans le monde pour dévier un autre flux. En terme de comparaison, les runistes sont les équivalents des ensorceleurs dans Donjon & Dragon.

Il en découle que la magie runique est la plus bourrine des trois. Elle peut sans problème se permettre de lancer des boule de feu ou d'appeler des séismes. Par contre le concept de subtilité lui est relativement étranger. Il n'est pas question de faire appel à des pouvoirs de l'esprit, des illusions ou autre truc de kekkos

Il existe 5 types de flux qui peuvent être manié par les runistes : feu, air, terre, eau et magie brute (la quintessence). Ces énergies sont manipulé et canalisés à l'aide de rune et de cercles (semblable à l'alchimie) afin de les lancer sur les ennemies.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Apeiron le Lun 14 Juin - 10:27

Je précise que la représentation de la magie runique (aussi appelée thaumaturgie) nait d'une philosophie axée sur l'ordre du monde, et donc sur une certaines géométrie. Ainsi, chaque élément est lié à un solide (cf [url=http://fr.wikipedia.org/wiki/Solides_de_Platon]les solides de Platon[\url]) : la Terre au Cube, l'icosaèdre à l'eau, l'octaèdre à l'air, le tétraèdre au feu et la quintessence au dodécaèdre.

Petite proposition sur le déroulement de la formation de la discipline, jusqu'à la naissance de la sorcellerie :
A l'origine c'étaient les quatre éléments qui étaient connus et qui ont déterminés la formation de la magie runique. La découverte d'un cinquième solide laissa un doute mais les Nains y virent un principe créateur. C'est la découverte de flux de magie subtils après la Grande Guerre qui laissa supposer l'existence d'une cinquième essence : la quinte-essence.
Après des discussions théologiques appuyées et la constatations que ce flux était bien différent des quatre autres et ne répondait pas tout à fait de la même manière, les Nains ont conclu qu'il s'agissait en réalité du flux alimentant la structure même de la création (qu'ils baptisèrent alors éther) et servant à renouveler celle-ci, et la plupart décidèrent de ne pas y toucher pour s'en tenir à leur travail de protection de la création.
Quelques nains craignirent, vu que la découverte de la quintessence avait eu lieu peu après la Grande Guerre, que la quintessence ne soit une émanation du mal, ou alors que le mal avait perturbé la création à un niveau qu'ils ne maitrisaient pas. C'est ainsi qu'ils continuèrent l'étude de la quintessence en secret, pour ne pas risquer l'opprobre. C'est ainsi que naquit l'alchimie, en tant que mouvement ésotérique (c'est à dire caché et à tendance mystique) visant à étudier la quintessence grâce aux outils de la thaumaturgie. Leur tentative de réconcilier la quintessence avec les autres flux élémentaires fut illustrée par le problème de quadrature du cercle (le cercle représentant la circulation de la quintessence, et le carré les quatre éléments) et se solda au moins partiellement par un échec. La découverte de ce mouvement fut mêlé aux autres traumatismes liés à la guerre, et ceux qui refusèrent d'arrêter l'étude furent exilés, et transmirent leurs découvertes aux humains puisque leur propre peuple n'en voulait pas et qu'elles étaient contraires aux dogmes elfiques.
Les humains apprirent des nains à leur façon et tirèrent leurs propres conclusions. C'est ainsi que prit naissance la sorcellerie, qui prit comme emblème le cercle et le carré. Néanmoins leur interprétation fut radicalement différente : ce symbole ne signifiait plus qu'il fallait comprendre la quintessence à partir des quatre éléments comme les alchimistes nains l'avaient pensé, mais au contraire s'appuyait sur cette quintessence comme principe unificateur à la base des autres autres forces. Le quintessence fut nommée magie par les humains, et les autres phénomènes n'étaient alors plus que des forces s'exprimant à partir de cette unité indivisible de la réalité.
L'utilisation de la quintessence par les humains est généralement vue comme odieuse de la part des milieux conservateurs nains, qui considèrent qu'elle est l'héritage laissé par le créateur et participant naturellement au renouvellement du monde. La minorité pensant que les humains sont peut-être la réponse à l'arrivée du mal, et que leur espèce pourra purifier le monde (les nains se contentant de le maintenir en place et ne pouvant gérer un élément extérieur comme le mal) pensent qu'il s'agit au contraire de l'ordre naturel des choses. De plus, une minorité de nains a perpétué l'héritage de l'alchimie en secret (même si le mouvement s'en tient essentiellement à l'aspect moral... une sorte de franc-maçonnerie en somme) et sont hésitants entre leur crainte face à l'utilisation immodéré que font les humains de cette énergie ainsi que l'altération profonde des principes qu'ils leur avaient inculqués, et entre leur admiration face au développement rapide et au grand jour de leur héritage.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Imryss le Mer 23 Juin - 3:46

Avec Apeiron nous avons eu une discussion sur la mise en forme de la magie runique.

Il y a un système de don et un de compétence. Il y a quatre type de don, un pour chaque élément. Les dons sont cumulables et représente la connaissance théorique des cercles et des runes. Il déterminent les formes que l'on peut donner aux sort (pluie de feu, boule de feu, métal brulant, etc...)

La compétence correspond à la capacité à détourner un flux d'énergie. Lorsqu'il lance un sort, le runiste décide de la puissance qu'il veut lui donner et le DD du test de la compétence en dépendra (il est plus difficile de détourner beaucoup d'énergie). Le DD du sort est également modulé en positif ou en négatif selon la distance au flux d'énergie disponible le plus proche. La compétence est associé à l'aura.

En cas d'échec d'un sort, il y a un contrecoups du à la dispersion d'énergie. Le contrecoups est amorti par le modificateur d'aura.

Ap corrige-moi si j'ai commis une erreur ou un oubli.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Nimeroni le Mer 23 Juin - 5:42

Pas d'utilisation du don canaliser donc ?
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1652
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Apeiron le Mer 23 Juin - 11:47

En cas d'échec d'un sort, il y a un contrecoups du à la dispersion d'énergie. Le contrecoups est amorti par le modificateur d'aura.
Ap corrige-moi si j'ai commis une erreur ou un oubli.
La correction du contrecoup n'est pas automatique, car elle fatigue beaucoup le lanceur.

Pas d'utilisation du don canaliser donc ?
Le don canaliser n'était qu'une façon élégante d'utiliser les sorts de AD&D. Il n'est plus nécessaire maintenant que nous constituons notre propre système de magie.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDAD : la magie runique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum