Réflexion sur la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexion sur la magie

Message  Apeiron le Mar 4 Jan - 22:10

Je compile ici mes dernières réflexions sur la magie pour Edad. Je sais que j'avais demandé un certain flou sur les dieux ou la magie, mais là il est temps de poser les choses correctement.

Je vois deux aspects à la magie. Le premier c'est une succession d'effets possibles générant des conséquences imprévues. Cela n'est pas opposé aux lois de la nature, car même si la succession d'évènements est improbable aucun n'est impossible, et ici la magie serait donc une manipulation de l'évolution des évènements allant à l'encontre de l'idée d'un hasard. Ce genre de magie est très global et donc ne nous intéressera pas directement, même si je pense que c'est par là que devront se faire les interventions "divines", c'est à dire la manipulation de la trame du temps par des entités n'ayant pas de pouvoir propre, mais plutôt le pouvoir accordé par les fidèles.

Passons maintenant au second aspect. La magie nous intéressant est plus immédiate, et concerne l'aspect d'un évènement se déroulant mais ne pouvant tirer sa source des phénomènes naturels, comme une boule de feu jaillissant spontanément. Pour étayer l'idée qu'il est "naturel" d'avoir des phénomènes surnaturels, je propose l'explication suivante : la réalité compte des plans différents et liés entre eux. C'est plus fort que l'idée d'un multivers, dans le sens où des plans peuvent avoir des lois physiques différentes et que les transferts peuvent être directs et pas seulement par influence quantique (l'univers des Recoins était donc intermédiaire entre les deux). Le lien d'une réalité avec une réalité différent fait localement il est possible de faire agir les évènements comme dans l'autre réalité et non la réalité environnante, au prix d'une dépense d'énergie pour vaincre la résistance du milieu.

D'un point de vue local, ça permet bien de lancer des sorts en considérant les différentes réalités auxquelles est connecté Eda, même indirectement, et la dépense d'énergie pour vaincre l'environnement fait qu'il est plus facile que les sorts soient générés une fois par source magique puis suivent ensuite les évènements naturels. Faire un sort permanent ou même une zone de magie est donc bien plus coûteux en énergie qu'un sort normal. D'un point de vue global, cela signifie quand même que vaincre la résistance de notre réalité diminue sa consistance au profit de la réalité invoquée, donc d'une certaine façon faire trop de magie risque d'abîmer la trame de la réalité. En allant plus loin, et pour opposer davantage technologie et magie, user systématiquement des lois naturelles permettrait de renforcer la réalité, ce qui serait intéressant plus tard avec les horlogers et leur révolution industrielle. De façon plus pratique, une grande puissance magique pourrait perturber les machines et inversement une abondance de machines inhiberait la magie.

Revenons à présent aux différentes formes de la magie. La thaumaturgie utilise les courants élémentaires d'Eda, ce qui signifierait un lien entre Eda et les plans élémentaires. L'œuvre des Nains consistant à épurer ces courants permettrait donc de réduire les perturbations issues de ces liens tout en apprenant comment les domestiquer. Le chamanisme utilise le plan astral, c'est à dire le champ magique autour d'Eda où divers entités partiellement dans notre réalité y vivent. Cela permet donc un pont vers ces entités pour ceux qui apprennent à utiliser le voyage astral, mais ce champ peut être perturbé par de brusques déchainements d'énergie lié à la thaumaturgie et inhibé par l'utilisation de la technologie : j'ai dans l'idée que ces créatures ne peuvent vivre dans ce champ que parce que la structure magique d'Eda n'est que partiellement affirmée, et ce sont les oscillations de champ qui servent de support de vie. Donc aplanir le signal magique par l'emploi excessif de la technologie finirait par anéantir le milieu de vie des esprits.

La sorcellerie serait une magie "universelle" car elle aurait appris à travailler avec les différentes réalités, d'où l'utilisation des poches de réalité et l'utilisation d'une source unique pour toute la magie. Cela dit, cela se paie par le fait de devoir réajuster sans arrêt les sorts afin redéterminer à chaque fois quelle est la réalité utilisée et comment l'effet s'applique exactement. Cela se paie en temps, mais au moins ils ne sont ni limités ni forcés à devori plier des courants de magie comme les thaumaturges, ou à devoir dépendre d'autres comme les chamanes. L'horlogerie s'appuierait sur sa capacité à orienter le champ magique pour drainer les variations tout en alimentant des machines nuisibles aux autres magies, et leur maitrise de ce champ leur permettrait de s'en extraire avec leur temps propre.

Voilà, ça me semble correcte et je pense avoir fait le tour des propositions retenues pour Edad. Qu'en pensez-vous ?
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur la magie

Message  Nimeroni le Mar 4 Jan - 22:15

Apeiron a écrit: En allant plus loin, et pour opposer davantage technologie et magie, user systématiquement des lois naturelles permettrait de renforcer la réalité, ce qui serait intéressant plus tard avec les horlogers et leur révolution industrielle. De façon plus pratique, une grande puissance magique pourrait perturber les machines et inversement une abondance de machines inhiberait la magie.

Je suis intuitivement contre, mais laisse moi le temps de formuler des arguments.
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1654
Age : 29
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur la magie

Message  Apeiron le Mar 4 Jan - 23:27

Ah ?

Sinon, je voulais préciser aussi ce que je voyais pour les anciens dieux et le Dieu Unique. Les anciens dieux gagnent de l'influence par des sacrifices (notamment vivants) pour faire des actions plus ou moins proches, alors que le Dieu Unique se contente de la prière et la vénération de tous et intervient par petites touches un peu partout.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion sur la magie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum