Les Acamariens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Acamariens

Message  Apeiron le Mer 20 Jan - 1:20

Leur nom vient de leur étoile, Acamar (θ Eridani), qui est en fait une étoile double : θ1 Eridani est une géante bleue, θ² Eridani est une naine bleue. Ce nom n'est pas autochtone, dans la mesure où ce peuple n'utilise pas de nom pour se nommer, et vient donc de la nomenclature classique (ref 250 002 A81).
Leur monde d'origine, nommé par extension Acamaria est une des plus grande lune d'une géante gazeuse orbitant autour d'Acamar. Cette lune a une atmosphère tenue de dioxygène, et est recouverte d'une épaisse couche de glace déformée par l'influence gravitationnelle de la géante gazeuse, des autres lunes et du système d'étoile double. Cette influence suffit à assurer une activité tellurique importante, qui permet l'existence d'un océan sous la glace ainsi que de points chauds où s'est développée la vie.

Ces points chauds étaient parfois éphémères et leur disparition entrainait la disparition de toutes les formes de vie qu'ils avaient contribué à développer. Une espèce put néanmoins émerger, grâce à un point chaud remarquablement durable et à sa capacité de survie.
Les Acamariens se sont développés en tant qu'espèce vertébrée aquatique capable de télépathie. Les spécialistes suggèrent que la télépathie serait venue de la forte homogénéité génétique de leur espèce (due à de multiples croisements et à une sélection rude autour d'une zone spatialement restreinte), plus des prédispositions, au niveau génétique mais aussi environnemental, qui restent encore à éclaircir.

Les Acamariens devinrent l'espèce dominante de ce monde grâce notamment à leur télépathie, qui leur permis de créer très tôt une intelligence partiellement collective, et qui finit par se maintenir malgré la distance entre les groupes. Cela leur permis de s'organiser très vite et de sauver les connaissances des défunts au moment de la mort de ces derniers. Même de nos jours, un Acamarien a très peu de chance de s'en prendre à un autre Acamarien, vu que cela serait ressenti comme une sorte d'auto-mutilation. Ainsi, ils ne connurent pas de guerre dans leur évolution ni même de révolution.
Une fois établi autour de plusieurs points de pression, leur société put devenir sédentaire, notamment pour bénéficier de la sidérurgie, qui est relativement facile quand on dispose de lave en fusion. Les Acamariens surent travailler les métaux avant d'inventer la roue. Cela leur permit de se développer autour de complexes industriels précoces et de structurer davantage leur société.

Leur société est clairement en deux castes (non fermées): les émergents et les exécutants.
Les émergents sont ceux qui ont pu dépasser la conscience collective au moment de la formation de leur cerveau, notamment par une grande force de caractère. Ce sont eux qui ont le recul pour prendre les décisions de la communauté ou proposer des idées nouvelles.
Les exécutants forment le gros de la société acamarienne. Ils forment une main d'oeuvre docile et efficace, tout en offrant un réseau immense permettant de traiter les données.
La société acamarienne étant survivaliste, les nouvelles idées sont mesurées selon leur utilité à la communauté. Ainsi, ils développèrent très tôt une économie industrielle développée et colonisèrent peu à peu le reste de leur monde, tout en explorant les domaines scientifiques considérés cruciaux (les sciences dures, vues comme aussi pratiques que la sidérurgie). Néanmoins, ils ne développèrent jamais vraiment de religion ou d'arts, même s'il est possible de trouver de la spiritualité dans leur manière d'appréhender le monde et de l'art dans leurs réalisations magistrales.

La première révolution technique fut la sidérurgie, la seconde fut l'électricité, qui leur permis enfin d'utiliser des moteurs et de transmettre l'énergie sur de longues distances, ce qui permettait désormais de chauffer artificiellement des cités au lieu de devoir les abandonner quand les points chauds arrivaient à leur terme. Leur société industrielle arrivait à son terme et ils allaient se tourner rapidement vers la société d'information.
Ils généralisèrent de façon systématique l'utilisation de machines dans leur société, ce qui leur permit d'achever la maitrise de leur monde avant d'atteindre une population étouffante. L'absence de conflit et la nécessité d'augmenter leur nombre pour conserver leur mémoire collective grandissante ou tout simplement leur capacité à traiter les données leur avait donné un rythme de reproduction soutenu mais non exagéré, car une auto-régulation existait pour maintenir la croissance démographique synchrone avec la croissance énergétique.

L'augmentation apparemment sans limite de la population aurait pu poser un problème à moyen terme, mais un changement dans leur société régla ce problème en plus d'accélérer leur développement.
La troisième révolution technologique fut l'informatique, qui permit un développement exponentiel de la capacité à gérer leur monde et à traiter des informations. La croissance démographique fut ralentie devant la moindre nécessité combinée à l'augmentation en moyenne de chaque Acamarien à gérer une plus grande part de la planète, via machine interposée. Néanmoins, ces ordinateurs étaient peu pratiques dans un premier temps car les Acamariens n'avaient pas d'affinité avec eux, contrairement au cerveau de leurs semblables. Rapidement, des interfaces entre eux et leurs machines furent développés, et leur généralisation et la dynamisation de la recherche avec le développement informatique et la meilleure affinité avec la conscience collective leur permit de pouvoir atteindre leur quatrième révolution technologique : le transfert de conscience.

Leur maîtrise des machines et du lien entre mental et informatique leur permit de quitter leurs enveloppes biologiques pour créer un vaste complexe neuronal où ils existeraient sous forme digitale, tout en pouvant contrôler leur système industriel. Une fois le transfert effectué, leurs villes furent recyclées et leur monde se couvrit peu à peu d'une structure unique où alternaient centres de traitement d'information et centre d'exploitation des ressources matérielles.
La distinction entre émergents et exécutants continua à exister, mais sous un jour nouveau, entièrement digital.
Leur programme spatial fut tardif et servit deux objectifs principaux : l'exploitation de ressources nouvelles pour accroitre le support permettant de soutenir l'extension de leur conscience collective, et la perspective de devoir être indépendant de leur monde d'origine. Ils évaluèrent avec pragmatisme la durée que pourrait tenir leur monde et leur étoile double, et commencèrent lentement à développement des techniques de navigation hyperspatiales.

Ce peuple contrôle peu de mondes et n'a encore jamais rencontré d'espèce intelligentes, ou même d'espèces agressives. Il est probable que ses premiers contacts seront déterminants pour leur politique future ainsi que leur attitude par rapport à de nouvelles races.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum