Les Dylens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Dylens

Message  Apeiron le Lun 27 Juil - 0:07

(article proposé dans le cadre du jeu de rôle spatial)

Je fais ici une introduction technique, qui sera résumée en fin de page.

Dyr est une planète tellurique orbitant autour d'une étoile de type F appelée Dar. Dar est donc une étoile jaune-blanche plus chaude que le Soleil, et en conséquence Dyr est située plus loin de son étoile que ne l'est la Terre. Dar, d'ailleurs, apparaît très petit et très blanc de la surface de la planète. L'orbite de la planète autour de Dar est presque complètement circulaire (plus encore que pour la Terre).
Dyr a un diamètre correspondant à 80% du diamètre terrestre. En conséquence, la gravité à la surface est est plus faible que sur Terre, et l'atmosphère est moins épaisse, même si à cause de l'histoire géologique de la planète elle est beaucoup plus dense que sur Terre. Sa composition est à peu près la même que celle de la Terre (à part pour le taux d'oxygène et les gaz à effet de serre, plus bas), et par la diffusion de Rayleigh le ciel est violet, tout comme sur Terre.
Les Dylens ayant une vision photopique plus large que les humains et centrée sur le bleu, ils le voient effectivement violet (contrairement aux humains qui ont une vision photopique réduite et centrée sur le vert, ce qui fait qu'ils voient le ciel bleu).
Dyr est un monde froid, et la température moyenne de surface y est d'un peu moins de sept degrés celsius (contre 15 pour la Terre). Il n'y a qu'une seule zone tempérée, qui remplace la la zone tropicale terrestre, le reste étant de la toundra ou de la glace. Les saisons y sont sensiblement moins marquées que sur Terre, à cause d'un angle de rotation environ deux fois moindre.
Il n'y a pas d'océans sur Dyr, juste de grands lacs, dont la quasi totalité contiennent de l'eau douce. Les précipitations y sont plutôt abondantes, majoritairement sous forme de neige. Le climat dominant est, assez paradoxalement, un climat océanique froid autour des lacs et semi-continental ailleurs, à cause de la stabilité du climat et de l'abondance des précipitations.

Résumé : C'est un monde froid à faible gravité avec un continent unique et une multitude de grands lacs, dont la partie habitable est équatoriale. La majorité de la surface est en fait prise dans les glaces. De la surface, sont étoile paraît très petite et blanche, et le ciel est vu violet par ses habitants. Les saisons sont peu marquées et le climat est surtout océanique ou semi-continental, avec de nombreuses chutes de neige. L'atmosphère est similaire à celle de la Terre pour la composition (à part pour l'oxygène et les gaz à effet de serre qui ont des taux plus bas), mais est beaucoup plus dense.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Dylens

Message  Apeiron le Lun 27 Juil - 15:02

La vie est apparue sur Dyr dans les grands lacs, à l'époque où la planète était encore dans une période volcanisme très actif. Il n'était pas rare que des volcans apparaissent dans les grands lacs et catalysent ainsi la formations de complexes nucléotidiques complexes qui donnèrent naissance aux premiers organismes vivants, qui évoluèrent peu à peu par la suite.
Le froid n'est guère propice aux insectes, aussi les fleurs n'existent pas en temps que telles. L'espèce végétale la plus répandue et caractéristique de cette planète est l'arbre d'or. Il doit sa couleur au pigment photosynthétique qui s'est développé sur Dyr, qui (en raison de la couleur de l'étoile) absorbe majoritairement le spectre bleu de la lumière et délaisse surtout le jaune. Il grandit très haut en raison de la faible gravité et déploie une très vaste ramure. Ces arbres sont souvent espacés, et au solstice d'été déploient dans l'atmosphère (par des sortes de fleurs éphémères) une nuée immense de spores formant une poussière dorée. Elles s'amalgament dans l'atmosphère avec les spores d'autres arbres d'or durant toute la fin de l'été et retombent suite à la pluie ou (le plus souvent) la neige, et forment des complexes où sont mêlés les différents ADNs jusqu'à former une graine qui évolue jusqu'à l'été suivant où elle commencera vraiment à se développer.
Il faut savoir à ce stade qu'après ses débuts volcaniques très violents, la planète acheva de se refroidir et l'activité volcanique y est devenue bien moindre que sur Terre. Il n'y a eut aucune grande extinction causée par le volcanisme sur Dyr, mais uniquement des obscurcissement temporaire (surtout au début, et inexistants par la suite) ce qui força les premières espèces à se doter d'une capacité d'hibernation, abandonnée par la suite même si des traces sont restées (et ont facilité le développement de la cryogénie chez les Dylens). Les grandes extinctions furent causées par les objets célestes. N'ayant ni Lune, et seulement deux géantes gazeuses (de taille et forme respectivement similaires à Uranus et Neptune), la planète est bien plus exposée aux bombardements stellaires que ne l'est la Terre. En raison de son atmosphère plus dense, les petits projectiles se désintègrent plus facilement que pour la Terre, mais les gros sont deux à trois fois plus fréquent plus fréquents. Néanmoins, et heureusement pour Dyr, la faible taille du disque d'accrétion a diminué les chances d'apparition de gros météores, aussi la planète fut surtout partiellement dévastée par des objets moyens. Ceci, ainsi que le climat de la planète, a favorisé le développement de petites formes de vie, souvent sociables et prédatrices, voire omnivores. Les espèces végétariennes sont surtout les poissons, ainsi que différents types de lézards frugivores ou herbivores (dans les zones clémentes).
La vie animale a s'est surtout développée dans la niche des reptiles, majoritairement hétérothermes (à sang chaud, avec de possibles périodes d'hibernation) et principalement assimilables aux théropodes terriens (certains étaient bipèdes), qui sont les principaux survivants de la dernière grande extinction massive sur Dyr. Avant la crise, les premiers oiseaux sont apparus et ils ont survécu grâce à leur capacité à couvrir un vaste territoire pour trouver des proies. Par la suite, certains sont devenus plus volumineux (ce qui était possible grâce à la faible gravité et l'atmosphère beaucoup plus dense) et se sont contentés du vol plané au lieu du vol battu, pour pouvoir chasser de plus grosse proies dans un périmètre encore plus large. Ils avaient perdu leurs griffes et tuaient leur proie en les lâchant depuis les hauteurs. Enfin, comme ils occupaient déjà la place de super-prédateur et que les espèces devenaient plus nombreuses et développaient des stratégies de fuite ou de protection (carapaces empêchant la saisie, ou esquive, ce qui obligeait l'oiseau à remonter pour une nouvelle tentative), ils laissèrent tomber le vol et utilisèrent les pierres coupantes pour compenser leur absence de griffes.
C'était les ancêtres des Dylens.

Résumé : Il n'y a jamais eu de grands animaux (comme les éléphants ou les tyrannosaures) sur Dyr, qui du fait de son manque de lune et de voisines géantes est plus soumise aux bombardements célestes que la Terre. L'arbre d'or est caractéristique de Dyr, et la niche écologique animale la plus représentée est celle des reptiles (surtout les théropodes). Les Dylens descendent des oiseaux et ont perdu le vol pour s'adapter à l'évolution des autres espèces animales.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum