Adblock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adblock

Message  Apeiron le Mer 27 Aoû - 20:31

Pourquoaaa ?

Je poste cet article car les discussions sur Adblock ont tendance à s'enflammer vite puisque chacun est convaincu de l'évidence de son point de vue. De plus ces discussions font appel à de nombreux thèmes qui me tiennent à coeur, notamment : les modèles économiques d'Internet, la rétribution des créatifs, le rôle de la publicité et bien sûr en fond cette bonne vieille Tragédie des biens communs.

Comme Avoir un point de vue, ça n'arrive pas qu'aux autres je préfère annoncer tout de suite que je suis un Antipub, pour les raisons que je vais expliquer par la suite. Ceci étant posé, j'espère que cet article sera intéressant pour tous, en tout cas je vais faire de mon mieux. Ce que je voudrais vraiment c'est qu'on sorte du "Adblock c'est bien / mal" pour aller examiner le fond du problème.

Avant, c'était avant

Tout d'abord je n'ai pas découvert l'existence d'Adblock tout de suite dans mon utilisation d'Internet, et j'ai comme vous beaucoup apprécié le travail des youtubers professionnels comme Usul, Le JdG, Bob et Fanta, etc. Je trouvais ça bien qu'ils soient rémunérés, comme cela ils pourraient faire plus de vidéos (donc j'en aurais plus à voir) et en vivre (vivre de sa passion est important pour moi). De plus, la rétribution par les pubs fonctionne par popularité donc semble méritocratique. Je n'étais donc pas si loin de cette position :

Contre Adblock a écrit:Les pubs assurent un contenu de qualité sur Internet en rémunérant les créateurs de contenu selon leur mérite, et l'inconfort pour l'utilisateur est compensé par la gratuité du service.

Le problème est que les pubs me gênaient de plus en plus, à un point qui ternissait pour moi l'intérêt de ces vidéos. Les défenseurs des pubs me traiteront peut-être de petite nature, mais pourtant c'était vrai... C'est là que j'ai découvert Adblock, et que j'ai été confronté à un cas de conscience :

Contre Adblock a écrit:Utiliser Adblock et regarder quand même des vidéos monétisées c'est laisser les autres payer pour notre propre plaisir : c'est être un passager clandestin.

Et je pense que c'est comme ça que les défenseurs des pubs me voient actuellement, et qu'en faisant l'apologie d'Adblock j'empêche un bon modèle économique de s'installer sur Internet, qui permettrait même à ceux qui n'ont pas d'argent d'avoir accès à des vidéos de qualité. Et bien sûr, comme vous vous y attendiez, voilà le fameux mot qui fâche : mais...

Les pubs, ce n'est pas gratuit

Tout d'abord un point sur lequel tout le monde est d'accord : les pubs réduisent le confort de l'utilisateur. La différence c'est l'importance qu'on accorde à ce point. A titre très personnel Internet est mon principal accès aux loisirs mais aussi mon principal outil de travail. La pub m'empêche de me détendre mais surtout rompt ma concentration, ce qui me fait perdre énormément de temps, bien plus que la durée de la pub en elle-même. Et je vous rappelle que c'est le but : "La publicité est une forme de communication dont le but est de fixer l'attention d’une cible visée afin de l'inciter à adopter un comportement souhaité" (Wikipédia). Si à vous ça ne fait pas cet effet là, tant mieux pour vous, mais ne minimisez pas ce problème chez les autres.

Ensuite les publicités ne sont pas gratuites en bande passante, en particulier si elles sont audio ou vidéo. Si votre forfait est limité en bande passante sachez donc que c'est vous qui payez la publicité qui vous empêche d'accéder à un contenu plus intéressant. Ensuite, je vous rappelle que c'est parce qu'il y a de plus en plus de trafic (+10% par an) qu'il est intéressant pour le public ou le privé d'investir dans l'infrastructure d'Internet. Réduire le confort des utilisateurs c'est en réduire le nombre ou la fréquentation, donc c'est réduire l'apparition de meilleures infrastructures comme la fibre optique ou la 3G.

Enfin, supposons que pour vous les pubs ce soit un bon moment à passer et que votre forfait ne soit pas limité, même dans ce cas les pubs ne sont pas gratuites. Et je ne parle pas de désagrément mais de vrai argent. Supposons un instant que les entreprises ne soient pas stupides, dans ce cas les pubs sont rentables pour elles. Cela signifie que le coût des pubs ainsi que ce qu'elles reversent aux youtubers doit être inférieur à l'argent qu'elles gagnent en plus en vendant leurs produits. Cela signifie qu'au lieu d'acheter un produit pour son coût de fabrication et la marge de l'entreprise, nous achetons un produit avec en plus le coût de la pub et l'argent reversé aux youtubers. En somme c'est le consommateur qui paie le service "gratuit" de vidéos monétisées.

Pour Adblock a écrit:Avec les pubs nous acceptons de perdre notre temps et notre attention afin de pouvoir payer davantage nos produits et ainsi qu'une partie de ces bénéfices soient reversés aux youtubers les plus populaires.

Rémunérer les créateurs de contenu ?

Tout d'abord, afin de finir sur la rémunération par les pubs, je ne crois pas que la popularité soit gage de qualité. Attention, je ne dis pas que ce qui est populaire n'est pas bien : j'adore la culture pop, et je suis très dubitatif face aux "œuvres" de ceux qui se revendiquent d'une culture élitiste (bref, l'art dit "moderne" ^^). Je dis seulement que par définition la popularité implique la rareté (peu de gens peuvent être populaires en même temps) donc qu'une rémunération par la popularité ne concernera qu'une très petite portion des créateurs de contenu, tous les autres touchant rien ou peu s'en faut. Je trouve cela dommage car il y a de très bonnes créations d'amateurs qui mériteraient d'être soutenues, ne serait-ce qu'un peu.

Enfin, la polémique autour du modèle économique d'Internet par les pubs suppose généralement des deux côtés qu'il faut rémunérer les créateurs de contenu, mais même cette question n'est pas si évidente.
Après tout, avant la monétisation il y avait quand même création de contenu de qualité, ne serait-ce que parce que les gens ne sont pas motivés que par l'argent, mais aussi par la reconnaissance. Oui, si les gens n'étaient pas forcés de prendre un boulot alimentaire ils feraient probablement davantage de vidéos, mais la question de la survie des gens est un problème de société (lié par exemple aux réflexions sur l'allocation universelle), pas un problème d'Internet, et j'ai tendance à penser qu'intriquer les problèmes n'est pas le meilleur moyen de les résoudre.
Il y a aussi la question des moyens pour se lancer : par exemple acheter une caméra, un bon micro, de bons effets spéciaux, etc. Mais je tiens à rappeler que contrairement à la télévision il est très facile et très peu coûteux de base de se lancer sur Internet, ce qui a d'ailleurs beaucoup contribué à sa démocratisation. A ce sujet, j'ai beaucoup aimé la citation de Benjamin Bayart : « L’imprimerie a permis au peuple de lire, internet va lui permettre d’écrire ». Bon, pas mal de conneries, certes, mais quand même.

Maintenant, en supposant qu'il faille quand même rémunérer les créateurs de contenu, comment faire sans passer par les pubs ?

D'autres modèles de rémunération

1) Le don
Pourquoi passer par un intermédiaire quand on peut rémunérer le créateur de contenu que l'on aime, l'équivalent de faire passer le chapeau après un spectacle ? Ce serait idéal en effet, mais quand on sait que Wikipédia est à peine rentable alors que tout le monde l'utilise ça laisse un tantinet dubitatif. Je pense que c'est parce qu'on ne met généralement que des pièces dans les chapeau. Or, sur Internet cela signifie sortir sa carte bancaire, taper son code, recevoir confirmation, etc, sans compter l'impact psychologique de payer qui lui ne dépend pas vraiment de la somme. Ainsi, la frontière entre 0 et 1 euro est bien plus grande qu'entre 1 et 2 euros.

2) Le forfait
Faire payer directement les vidéos serait très triste car la gratuité est une bonne part de ce qui rend Internet attrayant. Certains ont parlé d'une somme qui serait donnée par l'utilisateur et qui serait attribuée selon les vues ou selon les votes, mais si elle est obligatoire cela mettrait fin à l'accès gratuit d'Internet, ce qui serait pire. Si elle est à la demande cela revient à utiliser Tipeee. On pourrait proposer un forfait en remplacement des pubs, mais en dehors du fait d'imposer les pubs seulement aux pauvres cela serait un Adblock payant, ce qui est assez risible en pratique.

3) Tipeee
Ce site se propose comme intermédiaire afin de donner automatiquement une somme d'argent convenue d'avance à chaque vidéo publiée par un artiste que l'on est prêt à soutenir, avec un plafond pour éviter les abus. En tant qu'intermédiaire le site touche une commission coquette (moindre que dans le modèle publicitaire ?). On peut voir ça comme une forme de don, mais où on ne sort sa carte bancaire qu'une seule fois, ce qui permet de rémunérer facilement sur la durée. De plus, ce genre de site centralise les informations ce qui en facilite l'accès.

4) Kickstarter
Ce modèle sert à lancer vraiment tout, de la salade de patates au satellite orbital. En pratique il permet une participation comme dans les sociétés par action, ce qui permet de lancer de grands projets, mais contrairement à elles la rétribution n'est pas en argent mais en produit. Ainsi seuls ceux qui sont intéressés par le projet en lui-même le financent, et non les spéculateurs, ce qui en fait selon moi un des meilleurs apports d'Internet à l'économie.

Pour Adblock a écrit:Le don est le moyen le plus direct d'aider quelqu'un. Sinon des moyens efficaces comme Kickstarter ou Tipeee permettent de lancer ou de rémunérer un créateur de contenu, en limitant les intermédiaires, en n'éparpillant pas les ressources dans des secteurs qui n'ont rien à voir avec le projet, et en augmentant le confort de l'utilisateur au lieu de le réduire.

Le rôle des pubs dans la société

Oui, je pense que les pubs dégradent notre environnement sonore et visuel, qu'elles manipulent notre comportement même si nous en avons conscience, et que chaque pub tue un bébé chiot. J'ai déjà dit que j'étais Antipub, non ?

En fait je ne suis pas contre l'aspect informatif de la publicité. En particulier les pubs de films, voire les pubs locales si elles sont bien faites, qui sont les seules que je suis consciemment (inconsciemment c'est une autre affaire ^^). Le problème réside dans le fait que la publicité est trop manipulatrice (quitte à trahir son rôle informatif) et surtout qu'elle est imposée.
J'utilise Adblock et je ne regarde plus la télé, ce qui ne me laisse que les lieux publics et le cinéma comme source de publicité imposée. Pourtant quand je fais mes courses je m'intéresse aux marques, de même si je recherche sur Google un produit que je ne trouverai pas dans le supermarché du coin. Il m'est même arrivé de me voir l'intégralité d'une série de publicité Oasis sur Youtube, parce que je les ai trouvées drôles. Oui, moi un antipub je viens volontairement de citer deux marques de façon mélioratives !
C'est parce que je n'ai rien contre une publicité que je vais chercher moi-même (elle doit donc être facilement accessible) et que j'ai apprécié de voir (elle doit donc être informative et/ou drôle). Une publicité proposée et non imposée.

C'est pour cela que je suis pour l'élimination radicale de la publicité imposée, mais pas de toute la publicité. On pourrait m'objecter qu'on ne peut pas chercher ce qu'on ne connaît pas déjà, ce à quoi j'ai deux choses à répondre :
1) La publicité sert essentiellement à nous vendre des produits pour lesquels nous sommes indifférents. Par exemple nous avons besoin de lessive mais a priori la lessive en question nous laisse indifférent, et c'est donc le rôle d'une publicité de faire pencher le choix vers une marque en particulier, ce qui au passage ne nous fera pas forcément acheter plus de lessive. En revanche la publicité a tendance à être inefficace pour des sujets qui ne nous laissent pas indifférents, par exemple notre religion. Tout ça pour dire qu'ici la publicité répond à un besoin qu'on a déjà. Pour les besoins qu'on n'a pas, c'est une autre grosse discussion (gaspillage vs plaisir) que je laisse à plus tard.
2) Les articles spéciaux en réalité peuvent être trouvés de façon thématique même si on ne connaît pas leur existence. C'est notamment le modèle économique d'Amazon, appelé Longue traîne. Encore une fois ici Amazon propose sa publicité, mais elle est bien faite et est utile donc souhaitable.

Enfin, généralement nous sommes légalement protégés de la publicité abusive (restriction de l'espace alloué à la publicité, restriction sur sa forme notamment si elle est sonore, restriction sur son contenu par exemple s'il est sexuel, etc.). Mais comme vous le savez Internet se prête mal au respect de la loi, ce qui est une des raisons pour lesquelles les publicités sont assez agressives et que leur contenu est souvent disons mature.

Pour Adblock a écrit:La publicité imposée est un fléau, la publicité proposée peut être bénéfique si elle est bien faite et en particulier facilite l'expérience de l'utilisateur.

Ma conclusion personnelle

Déjà bravo d'avoir tenu si longtemps. Je ne pensais pas que ce serait si long, mais en même temps c'est compréhensible vu que cette polémique touche plusieurs questions assez complexes.

Personnellement, je suis maintenant convaincu que les passagers clandestins ne sont pas ceux qui utilisent Adblock, mais ceux qui se donnent bonne conscience en regardant une publicité alors qu'ils reportent le coût sur l'expérience des autres utilisateurs et sur le budget des consommateurs.
Pour moi il n'est pas obligatoire de rémunérer les créateurs de contenu car Internet permet justement un partage gratuit, et l'obligation de la survie est un problème de société. Mais si on souhaite le faire alors il est possible de le faire sans intermédiaire par le don, ou alors de passer par de nouvelles solutions comme Tipeee ou Kickstarter. D'ailleurs je profite du fait d'avoir un salaire pour tiper la plupart des créateurs qui nous plaisent à tous, et je surveille de plus en plus les kickstarters.
Cette polémique m'aura au moins servi à expliciter ce que je détestais dans les pubs, sans pour autant rejeter tout le concept en bloc. Adblock est donc pour moi un outil pour éliminer les pubs imposées et de prôner des solutions plus directes et facilitant la vie d'Internet. Interdire Adblock serait imposer le modèle des pubs, alors qu'à l'heure actuelle il est possible de ne pas utiliser Adblock, ou de l'utiliser uniquement pour les pubs les plus agressives en laissant passer les autres, ce qui laisse le choix. J'ai fait le mien, et ce n'est pas qu'un choix égoïste.

J'ai essayé de détailler mon cheminement de pensée, et d'être franc avec vous. J'espère n'avoir vexé personne, ce n'est pas mon but. Pour l'instant j'en suis arrivé à cette conclusion mais il est tout à fait possible que je fasse erreur, et ce n'est pas parce que je pense comme vous ou différemment que cela valorise ou réduit votre propre pensée. Cela étant dit, j'espère que nous pourrons avoir des échanges plus profonds à l'avenir sur cette question et les problèmes qui y sont liés.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adblock

Message  Nimeroni le Jeu 28 Aoû - 5:30

Petit complément d'informations.

Apeiron a écrit:Ensuite les publicités ne sont pas gratuites en bande passante, en particulier si elles sont audio ou vidéo. Si votre forfait est limité en bande passante sachez donc que c'est vous qui payez la publicité qui vous empêche d'accéder à un contenu plus intéressant.

En France, nous avons beaucoup de chance: Free a détruit la notion de limite de données par mois. Cette notion est très courante à l'étranger (et dans le domaine des téléphones mobiles).

Apeiron a écrit:Ensuite, je vous rappelle que c'est parce qu'il y a de plus en plus de trafic (+10% par an) qu'il est intéressant pour le public ou le privé d'investir dans l'infrastructure d'Internet.

Ce qui pose la question de la répartition de la richesse entre distributeurs et producteurs de contenus, mais c'est encore un autre débat (très vif aux états unis vu que Netflix représente 30% du trafic des américains).

Apeiron a écrit:Ce serait idéal en effet, mais quand on sait que Wikipédia est à peine rentable alors que tout le monde l'utilise ça laisse un tantinet dubitatif.

Wikipedia demande environ 10 millions de dollars par an (2010) et en récolte 15 millions de dollars (2010). La fondation est donc en positif, mais pas de beaucoup en comparaison de son énOOOOrme trafic.
Source.

Apeiron a écrit:4) Kickstarter
Ce modèle sert à lancer vraiment tout, de la salade de patates au satellite orbital. En pratique il permet une participation comme dans les sociétés par action, ce qui permet de lancer de grands projets, mais contrairement à elles la rétribution n'est pas en argent mais en produit. Ainsi seuls ceux qui sont intéressés par le projet en lui-même le financent, et non les spéculateurs, ce qui en fait selon moi un des meilleurs apports d'Internet à l'économie.

A cela se rajoute que Kickstarter permet de sonder le marché: s'il n'y a pas de clients, il n'y aura presque pas de dépenses.

Apeiron a écrit:En fait je ne suis pas contre l'aspect informatif de la publicité. En particulier les pubs de films, voire les pubs locales si elles sont bien faites, qui sont les seules que je suis consciemment (inconsciemment c'est une autre affaire ^^).

Moi c'est les pubs porno (quand je suis sur lesdits sites), vu que ça correspond à ce que je cherche à ce moment la. D'ailleurs c'est un des rare cas ou mon adblock est inactif.

Apeiron a écrit:Interdire Adblock

Parenthèse technique: Adblock est exécuté côté navigateur, il aura donc toujours le dernier mot sur ce que voit le client. Autrement dit, il n'est pas possible d'interdire Adblock.


Mon avis personnel:
La publicité est une tragédie des communs. Comme l'a dit Ap, la publicité ne génère pas de nouveaux usages, elle ne fait que décalé les clients d'une entreprise à une autre. Notre société (au sens général) investis des ressources dans la pub alors qu'elle n'en retire aucun bénéfice global, donc partant de là, je suis nécessairement contre la notion même de publicité.
avatar
Nimeroni
Drogué de connaissance
Drogué de connaissance

Masculin Nombre de messages : 1652
Age : 28
Localisation : Devant mon PC pardis !
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nimeroni.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum