Ontologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ontologie

Message  Apeiron le Sam 14 Nov - 13:23

J'ai trouvé une définition de la réalité !

Réalité : plus petit ensemble d'évènements stable par influence.

Evidemment, je parle du plus petit par précaution et n'avoir que ce que j'ai voulu y définir.
Par influence j'entends une influence directe et avérée : il faut un lien de causalité, qui peut être dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs, même si le principe de réaction indique qu'en fait il est dans les deux.

Cette définition fonctionne par induction (complète, attention, pas d'inductivisme), donc il faut déjà montrer que l'ensemble est non vide.
Le cogito suffit.
Je pense donc je suis. C'est à dire que le simple fait que ceci soit écrit montrer qu'il y a quelque chose qui existe et qui est en train de traiter l'information. Je ne prétends pas que ce soit quelque chose de vivant ou de doté d'une âme, juste quelque chose qui traite de l'information.
A partir de là, le reste s'obtient par influence successive.
Par exemple, ce traitement de l'information est une opération de mon esprit, qui existe donc. L'âme influe sur l'esprit, l'esprit influe sur le corps, le monde influe sur mon corps. Bref, j'existe en tant que tel et le monde aussi. Vous aussi, n'ayez crainte, car le monde influe sur vos corps, et vous aussi. J'ajouterai que l'expérience des franges d'interférences indiquent aussi l'existence des mondes parallèles : notre monde influe sur les photons de cet univers, qui interagissent avec les photons des autres univers qui influent sur ces univers.
Bref, nous reconstruisons bien ce que nous voulions.

Pour éclairer l'application de cette définition, je vais évoquer le cas de Dieu (qui arrivera vraisemblablement sur la tapis si Elrohir décide de commenter ma définition ^^) :
Si un seul miracle est avéré, il y aura un lien de causalité entre le monde (qui existe) et Dieu (qui sera reconnu comme existant), ou en tout cas vers quelque chose que nous interpréterons comme Dieu. En effet, il y aura bien quelque chose, mais seul ledit miracle nous permettra de déterminer la source. En posant qu'un miracle est fait par Dieu, il n'y a qu'à montrer que c'est bien un miracle pour avoir l'existence de Dieu (ce qui est plus délicat que de montrer simplement qu'il y a influence d'une entité plus ou mois libérée des lois de la physique). A vrai dire, cette difficulté est peut-être même une impossibilité, car s'il est impossible de déduire de façon sûre que le miracle a bien comme source quelque chose qui correspond à Dieu, alors l'existence de Dieu semble impossible à prouver (ce qui colle avec l'interprétation de la libre foi : c'est parce que l'existence de Dieu est indécidable que la foi a du sens).
Par exemple, s'il est avéré que le Christ a bel et bien existé en tant que tel, alors il devient probable que Dieu existe, dans la plupart des acceptations de ce terme.

Il est à noter au passage que cette définition de la réalité est parfaitement objective (au sens où elle ne dépend pas d'un sujet pour être posée) car l'initialisation et la transmission le sont. Là où c'est à peu près clair pour la transmission (l'influence), cela l'est peut-être moins pour l'initialisation (le cogito), aussi je précise que l'application du cogito ici se fait dans le cadre le plus strict, à savoir que l'existence de la pensée (au sens de traitement de l'information) est plus forte que l'existence du processus qui la permet. Donc le constat qu'il y ait un tel processus en cours amène au constat de l'existence d'au moins quelque chose. C'est à ce niveau que l'argumentation est la plus subtile, je le reconnais, et elle a le mérite d'éviter une auto-référence évidente (comme dans l'objectivisme de Rand avec "l'existence existe").
Après, j'ai utilisé le cogito sous sa forme faible parce que cela suffisait, mais si vous voyez un meilleur moyen de montrer que quelque chose au moins existe et que cette chose soit un bon candidat pour reconstruire la notion de réalité, je suis évidemment preneur. ^^

Voilà ^^
Des questions, des commentaires ?

PS : je précise que le titre du topic est adapté, car l'ontologie est l'étude de ce qui est, c'est à dire de la notion de réalité et de ses propriétés. Là, nous sommes en plein dedans. Wink
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message  Imryss le Dim 15 Nov - 0:09

Réalité : plus petit ensemble d'évènements stable par influence.
Pourquoi "le plus petit"?

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message  Apeiron le Dim 15 Nov - 1:17

Pour ne définir que des choses réelles, et rien de plus.


J'ai réalisé en y réfléchissant que cette définition était formulée de façon un peu maladroite. Je la reprends sous forme inductive :

1) Le cogito montre que quelque chose au moins existe. Cette chose est réelle.
2) La réalité est stable par influence.

Le premier point fournit la base pour l'initialisation.
Le second correspond à la transmission : quelque chose qui est influencé par quelque chose de réel est également réel. Par réaction, quelque chose qui influence quelque chose de réel est également réel.

Cette définition ne fait d'ailleurs plus apparaître le terme "plus petit" qui te posait problème. Wink


Au passage, cette définition donne immédiatement que la réalité est connexe (d'un bloc).
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message  Apeiron le Dim 18 Avr - 12:34

Un des corollaires de cette définition est que tout ce qui existe est mesurable.
En effet, tout ce qui existe est lié par influence à autre chose, ce qui signifie que cette chose peut servir de mesure pour constater les changements d'état.
néanmoins cela ne dit pas que tout est directement mesurable, et c'est compréhensible. Par l'humanité est dans un petit bout d'univers et ne peut faire des mesures que dans ce petit bout d'univers. Cela laisse des questions sans réponse, par exemple l'existence d'une forme de vie extraterrestre.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum