Le Grand Horloger

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Mer 28 Jan - 1:18

Le vent soufflait, la neige tombait à petits flocons, et la silhouette massive et rassurante de l'Auberge du Voyageur se dressait au milieu du paysage immaculé, telle une tache d'encre qu'un dessinateur peu attentionné aurait fait sur une feuille blanche.

Remarquez, il y a de belles taches d'encre, hein, moi je critique pas. 'Paraît même que certains artistes ne font que ce genre d'oeuvres, ils font couler de l'encre sur une feuille, la plient et admirent le résultat. Et l'avantage, c'est que si ça se vend pas, ils peuvent toujours les refiler aux psychologues pour leurs tests... Suspect

Mais laissons là ces considérations artistiques, et revenons en au sujet qui nous occupe.

Les abords immédiats de l'Auberge étaient déserts, mis à part la cour arrière, où un petit personnage à demi nu grelottant dans le froid se traînait à quatre pattes dans la neige, comme s'il avait perdu quelque chose.

Sur son dos, une petite créature à la carapace rouge, dotée de 6 pattes et de deux antennes -dont une couverte d'un bandeau noir- faisait les 300 pas, ne s'arrêtant que pour brailler quelque chose de sa voix inaudible à sa piètre monture.

Soudain, la créature dégingandée cessa de gratter le sol, ses doigts engourdis ayant atteint quelque chose de rond, dur, froid et indubitablement métallique.

Zabiron joua distraitement avec son lobe de l'oreille gauche, signifiant par là qu'il s'agissait d'une bouche d'égoût, avant d'exprimer sa perplexité en pianotant énergiquement de la main droite sur son coude gauche.

Al Blattor monta se percher sur son épaule, se tourna vers la face pitoyable de Zabiron et émit un couinement aigu.

Zabiron se cura la narine droite -signe qu'il ronchonnait-, se fit cruellement piétiner la clavicule et se baissa pour soulever le lourd disque de métal.

Il se glissa plus ou moins adroitement dans l'étroit conduit et entreprit de descendre les échelons, disparaissant avec son hexapode cavalier dans les ténèbres.

La neige recouvrit vite la rondelle métallique laissée de côté, mais le trou resta béant, petit point noir dans une cour blanche...


[hrp] Bien, les inscriptions sont ouvertes! Les personnes désirant se joindre à l'aventure n'ont qu'à écrire un petit post racontant l'arrivée de leur personnage et sa descente dans le conduit... Je pense commencer l'aventure en elle même d'ici deux jours, ou dès qu'on sera plus de 6.[/hrp]

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Imryss le Mer 28 Jan - 19:48

AHGASEC était assis dans les ténèbres avec son unique serviteur, en train de ruminer les récents évènements. Le grand manteau noir à capuche qui recouvrait son corps ne permettait pas de deviner qu'il s'agissait là d'un mort-vivant. Seul l'odeur, à mi-chemin entre la chaire en décomposition et l'eau croupie, pouvait donner un indice sur la situation physique de cet individu.

Récemment AHGASEC s'était introduit dans le cimetière de la ville agricole de Auberuilon pour relever les cadavres et se faire une armée. Mais à peine avait-il démarré son entreprise que le guetteur de nuit le vis et sonna l'alarme. Le mort-vivant n'eut pas à attendre longtemps pour voir débarquer la milice. Il pris la fuite aussi vite que possible, sachant qu'il ne pouvait pas courir, avec les quelques cadavres qu'il avais réanimé. Pour semer ces maudits paysans, il s'introduisit dans une bouche d'égout pour profiter du dédale et pour masquer son odeur. Cette idée fut une réussite car AHGASEC pu même croiser un milicien perdu qu'il occis de sa lance de guerre.
Seulement voila, il s'était lui même perdu dans les égouts. Tout les couloirs se ressemblaient et il n'y voyais pas très bien dans le noir. De plus il craignait d'avoir traversé sans s'en rendre compte un portail entre les mondes que ces magiciens avaient tendance à oublier là où on ne s'y attendait pas.
Et comme si la situation n'était pas assez pénible, le seul serviteur qui avais réussi à le suivre jusque là était un squelette manchot armé d'un morceau de métal d'origine indéterminée.

Voila donc dans quel situation se trouvait notre mort-vivant nécromancien lorsqu'il entendit un bruit crescendo au dessus de lui. Obéissant à un réflexe instinctif il s'écarta. C'est un ainsi qu'un objet non encore identifié s'abattit sur son squelette et le brisa en de nombreux éclats osseux. AHGASEC émis un borborygme de mécontentement.


[hrp : je vous laisse le soin de déterminer qui (ou quoi) est tombé sur le malheureux squelette Wink ]

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Derich le Mer 28 Jan - 21:37

Derich rampait lentement dans une canalisation. De l'eau noire coulait entre ses 2 jambes. Il semblait avancer à tâtonnement, tenant dans la main gauche une sorte de boule rouge qui devenait peu à peu transparente. Il tenait dans sa main droite une sorte d'appareil bricolé de partout comportant une petite ampoule, branchée sur une énorme bobine de cuivre et une grosse manivelle. Il trainait également un sac derrière lui, ce qui rendait sa situation encore plus délicate.

Étouffant une grimace de dégout, il atteignis le bout de la canalisation, avec un soupir de soulagement. Face à l'odeur, plus que intenable, il pensa tout bas: " Mais pourquoi fallait-il que j'arrive ici? ". Il contempla longuement le sol à la recherche d'un coin à peu près propre, puis renonça rapidement et se laissa tomber sur le sol. Un 'bang' sonore s'échappa alors de son sac et une fumée inquiétante commença à s'en élever. Derich s'en saisit et jeta précipitamment ses affaires dans le point d'eau le plus proche, réflexe traduisant un certaine expérience de la chose. Une fois l'alerte levée, il constata les dégâts: 2 fioles explosées, un de ses nombreux tournevis cassé, mais surtout l'immonde odeur qui a imprégné le tissu. Seuls rescapés: les feuilles de parchemin et les livres se trouvant dans des poches étanches (traduisant elles aussi une longue habitude en la chose...).

Soupirant un bon coup, il entreprit à se remettre en marche vers ce qui lui semblait la direction la plus lumineuse, ruminant à propos d'une &ç#_-(@ de gravité (un jargon scientifique, probablement) et continua sa route. Il arriva bientôt sur une sorte de passerelle étroite. Au loin, il pouvait voir faiblement la lumière du jour. Tout en bas, il pouvait distingué un autre conduit encore plus poisseux que celui qui venait de quitter. Il s'aventura prudemment sur la planche, avec un équilibre plus que douteux.

C'est là que sa lampe le lâcha.

Surpris par l'obscurité soudaine, Derich commença à vaciller lentement, s'agrippant de toutes ses forces à sa lampe. Il fut sur le point de tomber, quand par un prodigieux coup de chance, il rétablit in extremis sa position. La planche, elle, céda tout simplement. Derich eux juste le temps de penser "Mais euh, c'est pas du jeu ça..." avant de tomber sur quelque chose (ou quelqu'un) qui amortit sa chute. Après avoir vérifié, non sans grande surprise, qu'il était encore entier, il tâtonna à la recherche de sa lampe. L'ayant finalement trouvé, il entreprit d'actionner la grosse manivelle à l'arrière, opération qui produisit un bruit aigu et strident assez désagréable.


Dernière édition par Derich le Jeu 29 Jan - 20:54, édité 1 fois
avatar
Derich
Expatrié
Expatrié

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 28
Localisation : Loin! Enfin, pas ici...
Emploi/loisirs : Essaye de transformer des journées de 24h en 42h (inversion de chiffres non autorisées!)
Date d'inscription : 04/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Matthias Alvensen le Mer 28 Jan - 23:29

Matthias Alvensen avançait dans l'un des goulets les plus sombres et les plus profond du réseau d'égout. Pour ce monde-ci, il s'était très vite intéressé à ces lieux souterrain. Immense, tentaculaires, le réseau prêtait l'avantage d'être peu visité, (très peu, il n'avait croisé personne durant ses passages, l'odeur était, il faut le dire, peu attirante), tout en donnant une multitude de cachettes possibles, et donc un rapport de chance exceptionnel pour qu'elles ne soient pas découvertes, sauf en cas de torture sur le propriétaire.
Matthias justement revenait d'une de ces cachettes tranquillement, après y avoir transféré quelques dizaines de pierres précieuses non nécessaires pour les dépenses courantes, lorsque débouchant sur un goulet supérieur à un de ceux qu'il avait consacré comme banque personnelle, il eut la mauvaise surprise de sentir la présence, puis, peu de temps après, et un goulet encore plus haut, carrément de voir descendre un être bizarre et pitoyable, surmonté d'un cafard agité, d'une des bouches d'égouts. les premiers êtres vivant (intelligents ?) qu'il croisait dans les égouts, et près (beaucoup trop près) de son compte épargne...
Pour couronner le tout, Matthias sentit dans la seconde où il vit descendre le couple bizarre, d'autres présences au loin.

"On pourrait m'expliquer la raison de cette heure de pointe dans ces égouts... Suspect" pensa t'il.


Dernière édition par Matthias Alvensen le Jeu 29 Jan - 1:36, édité 1 fois
avatar
Matthias Alvensen
Avatar de l'hiver
Avatar de l'hiver

Masculin Nombre de messages : 1102
Age : 29
Localisation : Un peu partout à la fois
Emploi/loisirs : En quête de nouveauté et d'opportunité
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letremblaysurmauldre.meteoamikuze.com/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Apeiron le Jeu 29 Jan - 0:12

Un frémissement dans la magie se fit sentir. L'espace et le temps semblèrent hésiter un bref instant, et se rapprochèrent pour se rassurer mutuellement. La notion de réel devint plus que subjective avant de rendre les armes, et le drapeau blanc du compromis fut troué par les plombs de l'absurde, "Malheur au vaincu" aurait dit l'ulcéré. Et dans une faille étroite mais bien là (quoique cette affirmation pourrait l'objet d'un débat de 54256 posts, ainsi que d'une thèse ou deux, mais le phénomène fut trop rapide pour avoir enclenché les radars de la Brigade de la Cohérence, aussi appelée "Coherence Squad" par les puristes ou "Rensquad" par les habitués, ceci pour vous dire à quel point cela n'est pas nécessaire), et le Chaos fut visible un bref instant, instant qui aurait pu apporter angoisse et désespoir, faire sombrer mêmes les plus chevronnés dans la démence la plus totale, voire mettre la réalité au lavage (à sec, attention), s'il y avait eu quelqu'un pour le voir... ou en tout cas un peu de lumière... bref, encore une fois, les effets spéciaux auront coûté une fortune pour rien.

Soudain, un "pop" retentit, et la réalité put se palper en constatant que rien ne manquait et avec un grand soulagement repartit se coucher. S'il y avait eu de la lumière, un petit nuage de fumée aurait furieusement bien accompagné ce "pop" fort bien à propos. L'auteur du "pop" en question constata avec une profonde satisfaction qu'il était là, et avec une satisfaction plus grande encore put constater que son corps correspondait en gros à ses souvenirs, et surtout qu'il pouvait s'étirer sans toucher le plafond. Ce grand moment passé, il se plongea dans un bref mais intense abîme de réflexion.

Pendant qu'il réfléchit, observez attentivement à quelle point le parcours de ses pensées ressemble à une montagne russe. Voyez la grande montée qui précède la mise en place des éléments, et le soudain lâchage total de la pensée, tournant et retournant dans tous les sens, sans jamais (et encore !) avoir le temps de se croiser elle-même. La photo prise (souriez !), elle repart de plus belle, enchaînant les virages, zigzaguant et passant à toute allure (si !) devant les spectateurs médusés (si si !) avant d'accomplir la douce décélération la menant au quai, prête pour un nouveau départ.

Le magicien (qui d'autre?) avait analysé la situation... Voyons un peu ce qu'il pensait :
- L'obscurité, le bruit d'écoulement, l'odeur infecte, l'impression de patauger dans quelque chose d'indéfinissable... les toilettes de la Rensquad ! Attends... (notez la façon dont le grand huit est passé comme sans faire exprès...) le plafond ne serait pas si haut... plutôt une avenue principale dans un quelconque dédale souterrain... des égouts.

(Note : ses pensées sont en fait trop confuses pour un observateur qui ne peut penser qu'une chose à la fois, aussi la direction a décidé d'enlever ce qui ne sert pas la présente description et de réorganiser les informations pour faciliter la lecture. La direction présente ses excuses pour la gêne occasionnée, mais estimait que ce petit aparté était nécessaire. Si un télépathe en a assez de la vie, il pourra aller constater de lui-même et dans ce cas, essayez de l'empêcher une petite minute de se suicider afin d'en apprendre plus. Nous vous prévenons que ce ne sera pas aisé, et que nous n'engageons pas notre responsabilité dans ce qui pourrait advenir par la suite. D'ailleurs pour éviter d'autres problèmes, ainsi que les frais de traduction vu que le budget a déjà bien été écorné par les effets spéciaux, nous passerons sous silence les pensées de cet être étrange (ou étranger ? Hum ! Pas de spoil, un procès est à craindre...). Encore navré pour la gêne occasionnée.)

Il... mais où est-il ?
Personne à droite... personne à gauche... ah si ! Le voilà ! Il marche le long de l'avenue en s'époussetant distraitement, c'est à dire en répartissant plus également les immondices de cet endroit sur son manteau fatigué. Il s'arrête soudain et réalise qu'il marche sans regarder où il va. Quelques passes d'illusionniste suffisent à faire croire à un éventuel observateur (cachez-vous devant ! il va vous voir !) qu'il a fait apparaître un tube. Il en tourne un des côtés et agite le tube : ce dernier commence à émettre une légère phosphorescence bleutée, suffisante pour y voir à quelques mètres. Le magicien reprend sa marche. Il est grand et paraît jeune. Il a les cheveux blonds et ses traits sont délicats. Un sourire triste apparaît sur son visage, avant d'aller voir ailleurs s'il y est (et manifestement, il y sera ^^).
Après avoir parcouru d'un pas tranquille une assez longue distance, l'être entend un concert (en ut, manifestement) de chutes et de vociférations et décide de se diriger sans hâte vers l'origine du boucan...
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Keira le Jeu 29 Jan - 3:30

Ailleurs dans le dédale nauséabond, une petite silhouette se faufilait entre les différents conduits en pestant contre le sort. Il fallait bien sur qu'Elle énerve les paysans du coin, sans réfléchir aux conséquences. Et bien sur, Elle n'avait pas remarqué les armes qu'ils portaient.

"Si, si, j'ai bien remarqué. au passage, c'était des brigands, pas des paysans!"

Et revoilà qu'elle entendait Sa voix dans son crâne.

Bon, écoutes, la prochaines fois, tu me laisses m'occuper de tout ça, ok? Regardes dans quel pétrin tu nous as entrainé! Quelle idée de faire exploser leur chef... Il y avait un magicien avec eux merde! Evil or Very Mad

Elle s'enfonça encore plus profondément dans les égouts, ses bottes désormais recouvertes de pourriture. Au moins, elle avait réussi à les semer une fois engouffrée dans les tunnels.

Un cri suivit par le bruit d'une chutte résonna dans ses oreilles, pas très loin d'où la jeune fille se trouvait. Elle se figea sur place et grimaça.

Je crois qu'on n'est pas les seules...

_________________
Unappreciated artist, but an artist nonetheless...
avatar
Keira
Schyzophrène enflammée
Schyzophrène enflammée

Féminin Nombre de messages : 1483
Age : 28
Localisation : Between Heaven and Hell
Emploi/loisirs : Artiste dans l'âme
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Elrohir le Jeu 29 Jan - 13:41

Les nains ont creusé trop profond.

Un jour que Tekt arpentait d'anciens conduits de mines abandonnées depuis la Guerre du Rat, il déboucha dans une galerie assez large mais basse de plafond (même pour un nain) dont l'odeur attaqua aussitôt ses narines. Il s'agissait de relents nauséabonds d'eau croupie et d'excréments divers. Il en fallait plus pour rebuter un nain et Tekt continua sa route sans remarquer l'étrange activité de son aérolithe, cette pierre aux pouvoirs incommensurables que lui avait confiée le Conseil des clans pour qu'il puisse exécuter sa vengeance et qui permettait aux nains de voyager entre les mondes.

La puanteur se fit plus insistante, presque solide, mais le nain avançait toujours. Il entendit alors des bruits qu'une trop longue solitude ne lui avait toutefois pas fait oublier. Eclats de voix et chute. Il s'assura que ses griffes étaient correctement fixées à son moignon de main et s'avança prudemment vers la source de ce vacarme.

_________________
Les seules vapeurs acceptables sont les vapeurs d'alcool.
avatar
Elrohir
Nain porte quoi
Nain porte quoi

Masculin Nombre de messages : 2825
Age : 29
Localisation : Là où ça fait mal !
Emploi/loisirs : Baston
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Ven 30 Jan - 19:12

Une espèce de salle ronde, d'où plusieurs galeries partent... Un petit rai de lumière venant du plafond, d'où part une petite échelle.

Au milieu du petit rond vaguement éclairé, une sorte d'humanoïde décharné, les quatre fers en l'air, au milieu de restes d'os brisés, tandis qu'une sorte de petit insecte rouge pétard s'extrait de l'orbite du crâne qui a roulé un peu plus loin.

Debout non loin de lui, une sombre silhouette le fixe d'un regard on ne peut moins accueillant.

Des bruits de pas précipités provinrent de plusieurs galeries à la fois, et un vieux nain (pléonasme?), une jeune femme court-vêtue, un jeune homme lourdement chargé, un type à l'air de gentleman cambrioleur et un être sentant la réalité fraîchement déchirée déboulèrent en même temps.


Zabiron, Derich, Tekt, Mathias Alvensen, AHGASEC et la jeune femme: Suspect

Un ange (qui fronçait le nez à cause de l'odeur) passa, le temps que chacun se dévisage un peu bêtement.


Dernière édition par Zabiron le Sam 31 Jan - 0:38, édité 1 fois

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Imryss le Ven 30 Jan - 20:12

Le temps qu'un vers se déplace un peut dans son cerveau, AHGASEC réalisa que absolument rien dans tout ce qu'il avais vécu ne n'avais préparé à ce genre de scénario burlesque. Néanmoins en temps que seul seigneur liche de l'assemblée, il estima qu'il était de son devoir de prendre la parole.
De toute sa ténébritude il se releva, dévisagea les personnes présentes de ses yeux blancs, notamment Zabiron, et déclara :


Qui êtes-vous, mortel, pour oser troubler ma méditation?

Après coup AHGASEC perçu l'étrange présence d'Al Blattor et, jugeant que celui-si n'avais pas l'air d'un être ordinaire, il daigna lui adresser directement la parole.

Qui es-tu? Ou plutôt Qu'es-tu?

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Keira le Ven 30 Jan - 22:23

La jeune fille grimaça en voyant l'allure de celui qui venais de parler.

On pourrait vous retourner la question, vous savez...

Son regard se promena sur les autres personnes (créatures?) présentes, se demandant vaguement ce qu'ils pouvaient tous bien faire dans ce sordide égout (quoique en ce qui concernait les... choses... créatures... insectes, cela ne l'étonnait pas tant que ça). Il grimaça de plus belle. Même la voix dans sa tête s'était tue, tellement la scène qui se présentait à elles était... plus qu'étrange et inhabituelle.

(HRP: j'évite un peu de faire parler les autres pour l'instant vu que je ne connais pas encore très bien vos caractères Razz )

_________________
Unappreciated artist, but an artist nonetheless...
avatar
Keira
Schyzophrène enflammée
Schyzophrène enflammée

Féminin Nombre de messages : 1483
Age : 28
Localisation : Between Heaven and Hell
Emploi/loisirs : Artiste dans l'âme
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Derich le Ven 30 Jan - 23:21

Derich avait enfin réussit à rallumer sa lampe et dévisageai les nouveaux arrivants uns par uns, la main droite prête à dégainer au moindre problème. Il souffla un bon coup pour se forçer à se détendre tout en restant sur ses gardes.

Bizarre, pensa-t-il, ça fait une heure que je déambule dans ces conduits peu ragoutant sans rencontrer une seule personne, et voilà que l'on se retrouve à 6 dans la même salle...

Cela lui rappelait les problèmes de circulation en charrette sur le périphérique de Landivia: la voie est libre, puis en l'espace de quelques minutes, il n'y avait pas la moindre place pour bouger le petit orteil. Puis, les conducteurs commençaient à s'insulter entre eux, les chevaux commencent à étouffer, puis, généralement, quelqu'un à la bonne idée au milieu de la voie. Une de ses connaissance s'est déjà servi de ce phénomène pour appuyer ses recherches sur la théorie du chaos...

Alors qu'il était (encore une fois) perdu dans ses pensées, une voix caverneuse s'éleva de juste derrière lui. Il se retourna alors vivement et découvrit un cadavre, mais debout. Une expression d'étonnement traversa le visage de Derich. Comment ce cadavre fait-il pour se tenir debout, rigidité cadavérique? Non, ça n'explique pas tout... Et ça parle en plus? Intéressant... pensa-t-il à toute vitesse. C'est là qu'il se dit qu'il devrait peut-être s'éloigner, ne serait-ce un petit peu de cet étrange cadavre animé qui se tenait à quelques centimètres de lui.

"AH !!!!" hurla-t-il tout en bondissant de quelques mètres en avant. Mais, du fait du poids de son sac à dos, alourdis par l'eau noire qui imbibait les tissus, il se ramassa, la tête la première.

C'est là qu'il se souvenu des parole de la dite créature.

"Pour ma part, je suis un bidouilleur en vadrouille. Et vous, qui êtes-vous et que faites vous là?"

Se rappelant subitement quelque chose de très important:
"Au fait, tant qu'on y est, quelqu'un peut-il me dire où est-ce que je suis?"
avatar
Derich
Expatrié
Expatrié

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 28
Localisation : Loin! Enfin, pas ici...
Emploi/loisirs : Essaye de transformer des journées de 24h en 42h (inversion de chiffres non autorisées!)
Date d'inscription : 04/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Elrohir le Sam 31 Jan - 0:37

Tekt : Hey le mec pourri ! Ceci semble être un cafard ... Tu ferais mieux de faire attention ... Sont nécrophages ces p'tites bêtes ... Sinon la question n'est pas dénuée de bêtise ... Que faites-vous tous dans les galeries des nains ? Et avez-vous croiser d'autres nains ? Notamment un petit excité qui rale tout le temps ?

Zabiron : *se gratte la tête*

Matthias : Mais voyons maître nain, cette description peut s'appliquer à n'importe quel nain ...

Tekt : Ah tiens oui ...

Le nain semblait pris dans une intense réflexion ...


Dernière édition par Elrohir le Dim 1 Fév - 20:34, édité 1 fois

_________________
Les seules vapeurs acceptables sont les vapeurs d'alcool.
avatar
Elrohir
Nain porte quoi
Nain porte quoi

Masculin Nombre de messages : 2825
Age : 29
Localisation : Là où ça fait mal !
Emploi/loisirs : Baston
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Sam 31 Jan - 0:45

Zabiron (se relevant en s'époussetant maladroitement, mais en se recroquevillant légèrement sous le regard courroucé d'AHGASEC): *deux flexions, un simili bras d'honneur, deux-trois pas de macarena et un finish "on the nose", parce que le sol des égoûts, ça glisse*

Al Blattor: .- ..- --. -.-

Keira: Je sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression de saisir ce qu'ils veulent dire...

Derich: Un quelque chose dans le genre "excusez moi je vous prie, cet accident était des plus fortuits et absolument pas prémédité"?

Keira:
Je sais pas si le cafard a dit ça, mais le dépendeur d'andouille bleu semblait plutôt dire "gentil maître, pas taper, non pas tapeeeeeer", à mon sens...

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Imryss le Sam 31 Jan - 1:07

[juste une petite note il me semblait l'avoir dit clairement dans ma fiche : les vêtements d'AHGASEC le cache suffisamment pour ne pas pouvoir l'identifier comme un mort-vivant de plus sons odeur est caché par celle des égouts.]

Keira a écrit:On pourrait vous retourner la question, vous savez...
Cette remarque avais fait plongé AHGASEC dans un abime de doute et de perplexité bien que personne ne pu le voir à cause des yeux vitreux et du visage couvert pas les bandelettes et la capuche de sa veste noir.
Cette fillettes avais osé lui retourner sa question, et ensuite qu'était-il censé faire? Que répondre? Que ne pas répondre? Dans quel étagère?

Il fut donc bien heureux lorsque la discussion continua et se fit une joie morbide d'y participer.


Nous sommes dans les égouts d'un quelconque monde monde à l'hygiène douteuse. Je doute qu'il s'agisse là d'une mine de nain car c'est bien trop sale, même pour eux, ou alors ce peuple remonte dans mon estime.
Cafard je pardonne cet accident mais ton esclave me devras un service lorsque j'en aurais besoin.


Al Blattor: --_;__._.-_-;;.;

Zabiron levant le nez du poisseux liquide qui recouvre le sol : * tapote son avant bras deux fois, se cure l'oreille gauche, remue le derrière et se tourne les pouces.*

Et puisque vous tenez tant que ça à savoir qui je suis, mortel, écoutez bien. Je suis le seigneur AHGASEC tout puissant li... mchmlimowuawwwrgné.

Le discoure du non-mort se termina dans un borborygme incompréhensible car sa mâchoire s'était décroché et était tombé sur le sol de la salle, laissant sa langue pendante sans support.

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Apeiron le Dim 1 Fév - 17:16

L'allure nonchalante adoptée ne l'empêcha pas d'approcher suffisamment de la salle pour que la distance qui le séparait d'elle devient négligeable. Alors, il vérifia qu'il y avait bien un possible continu reliant l'avenue et la salle, et décida de l'emprunter...
Le magicien entra dans la salle.
Pas de musique ? Il me semblait qu'il devait y avoir une petite musique d'ambiance... bon, tant pis...
Ainsi donc, sans artifice mais avec un sens du théâtre ressemblant à une déviation sur l'autoroute, l'être arriva au moment où une mâchoire fit un ploc étrangement sonore, qui se répercuta consciencieusement sur tous les murs avant de monter rejoindre un éventuel plafond.
Evidemment, l'histoire ne dit pas si le silence qui se fit était dû à la perte évidente de calcium du seigneur liche ou à l'arrivée décalée du nouveau venu, mais nul doute que la Rensquad enquêterait si quelqu'un déposerait une plainte, après avoir prestement enfermé les protagonistes quelque part où l'histoire ne les trouverait pas.
Tout en rendant le possible devenu inutile maintenant qu'il était dans la salle, le magicien écouta attentivement le silence déplier bagage.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Mer 4 Fév - 0:30

Le décrochement de la mâchoire d'AHGASEC jeta, sinon un froid, tout du moin un petit moment de malaise sur le groupe, d'autant qu'un nouvel arrivant venait... ben d'arriver.

Les têtes se tournèrent vers lui, et nul doute que la sarabande des présentations aurait reprise de plus belle si le hasard malicieux, le narrateur impatient, un MJ sadique ou tout simplement un occulte pouvoir à l'oeuvre dans l'ombre n'avait choisi ce moment pour précipiter les évènements.

Le sol de la salle se mit à luire étrangement, tandis qu'apparaissait de plus en plus nettement -comme vue à travers de l'eau- une sorte de cadran d'horloge, dotée de multiples axes et d'aguilles qui tournaient dans des sens divers et variés.

Dès que les yeux du groupe se décollèrent du spectacle quelque peu hypnotique des aiguilles virevoltant sur le cadran nacré, ils se rendirent compte avec détresse que les égoûts avaient disparus...


_________________________________________________________________________________________________

Autre temps, autre espace...

*Ka-Tchank DOOOONG DOOOONG DOOOONG*

Le visage penché sur les rouages eut un faible sourire en entendant sonner les trois coups.

???: "Ici commence la course contre la montre, voyageurs de la Boucle..."

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Keira le Mer 4 Fév - 5:38

Si déjà l'arrivée surprenante du dernier arrivant au moment même où la machoire d'AHGASEC se décrocher pour atterrir lamentablement sur le sol devant lui suffisait à nouer la langue de tous ceux présents à ce moment-là, l'apparition soudaine du cadran d'horloge au milieu de la salle eut l'effet inverse.

Derick, Tekt, Keira, Matthias, Zabiron et Al Blattor: Suspect (Si Zabiron et Al Blattor pouvaient avoir des expressions, bien sur...)

ça, c'était pour l'apparition du nouveau personnage et pour le décrochage imprévu de machoire... Pour le cadran, les langues mystérieusement nouées furent libérées...

Keira: Mais dans quel monde on est tombé encore??? Elle fixait notamment AHGASEC avec un certain dégout non caché lorsque celui-ci se pencha pour récupérer sa machoire. Seigneur... AHGASEC... euh... seigneur de quoi?

Matthias: Il me semble que nous ayons quitté les égouts... Suspect

Derick: En s'approchant du cadran en compagnie de Tekt, évitant in extremis de s'étaler suite à un nouveau déséquilibre occasioné par son sac. Interressant... Très interressant...

_________________
Unappreciated artist, but an artist nonetheless...
avatar
Keira
Schyzophrène enflammée
Schyzophrène enflammée

Féminin Nombre de messages : 1483
Age : 28
Localisation : Between Heaven and Hell
Emploi/loisirs : Artiste dans l'âme
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Derich le Mer 4 Fév - 18:55

[ Me voila tout à coup inspecteur, à une lettre près Very Happy ]

Derich étudiait attentivement le cadran. Il était captivé par l'incroyable précision des mécanismes, malgré la taille colossale du cadran. Cela lui fit songer à la première montre à gousset qu'il avait démonté quand il avait 6 ans. Il était alors parvenu à retirer soigneusement la moitié des engrenages avant que sa mère, furieuse, ne lui arrache la montre de ces mains. Personne n'avait alors réussi à la réparer. Puis, il songea à sa seconde montre qu'il avait démonté, un an plus tard. Ce coup-ci, il l'avait fait en cachette et pu la démonter en intégralité très soigneusement. Il pu également la remonter entièrement (après de nombreux essais, certes...). Cependant, quelque temps après, son père se rendit enfin compte que l'aiguille des jours tournaient à l'envers, ce qui valu à Derich d'être privé de dessert pendant une semaine. Sad


Derich [perdu dans ses pensées]: Intéressant... Très intéressant... Faudrait que j'étudie l'horlogerie un de ces jours...

Puis, se souvenant qu'il avait quelques préoccupations plus urgentes, il jeta un coup d'œil à son étrange boule pendue à sa ceinture qui était devenue subitement rouge vif. " Pas vraiment la peine de vérifier", murmura-t-il ... Puis, il contempla sa poche droite un instant et eut l'air de se raviser.


Derich [prenant la parole, à tout hasard]:
Euh... bonjour! ... De quoi parlez-vous exactement? Où sommes-nous? Non, le plus important, pourrez-vous me donner l'adresse du gars qui a construit ce superbe cadr-"

Teck [venant de décrocher un coup de pied bien douloureux dans le tibia gauche de Derich]:
Non, pas ce genre de question!


Dernière édition par Derich le Jeu 5 Fév - 0:31, édité 1 fois
avatar
Derich
Expatrié
Expatrié

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 28
Localisation : Loin! Enfin, pas ici...
Emploi/loisirs : Essaye de transformer des journées de 24h en 42h (inversion de chiffres non autorisées!)
Date d'inscription : 04/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Imryss le Mer 4 Fév - 19:24

Sous les regards dégouté de certaines personnes présente, AHGASEC finissait de remettre sa mâchoire en place en ouvrant et fermant le bouche tel un poisson hors de l'eau afin de vérifier que la composante osseuse mobile de sa bouche tenait en place. Puis d'un air beaucoup moins cérémonial que précédemment il repris la parole.

Seigneur liche. Je suis un seigneur liche. Visiblement nous avons été entrainé dans un autre monde par une saleté de machine bizarre, à moins que nous n'ayons été projeté dans un autre temps. Ces arcanistes laissent vraiment trainer leurs cochonneries n'importe où...

AHGASEC pris un moment pour contempler le rien-du-tout qui avais remplacé les égouts et en conclue qu'ils devaient se trouver quelque part au centre de nul part. De plus on ne sentait plus l'odeur des égouts si ce n'est sur les vêtements et les sacs souillés.
Lorsqu'il se retourna, la liche pu constater la disparité des avis de ses compagnons de fortune :


Keira : beuuuuurk

Derich : fascinant, il faut que je note tout ça dans mes livres!

Teck : C'est quoi une liche? Un genre de Kekkos?



Al Blattor donnais un petit coup de torture à son esclave pour son incompétence, lequel mimait des signes de douleur insoutenable. Quand à Matthias il semblait relativement soucieux de la sécurité de son précieux trésor, bien que personne ici n'en connaissait l'existence. Enfin Apeiron ne change pas d'un poil son regard sur la scène.


Dernière édition par Imryss le Jeu 5 Fév - 0:34, édité 1 fois

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Mer 4 Fév - 19:27

Derich se tenant le tibia en grimaçant, fusillant le nain du regard: je me demande combien son armure primitive tiendrait face à ma clé de douze dernier modèle...

Teck: Qu'essta dit, fiston? Evil or Very Mad

Derich:

Keira: Pour répondre à la question qui a été posée, je disais "dans quel monde sommes nous tombés". Pour nous autres, Voyageurs du chemins de cristal, la frontière entre les mondes est très ténue...

Mathias: Presque imperceptible, inexistante même!

Keira: ... Et donc, nous sommes habitués à changer souvent de dimension...

Mathias:
Une fois, j'ai traversé pas moins de 6 espaces temps différents en descendant l'escalier pour aller prendre mon café. Un magicien de mes amis faisait des expérimentations avec l'espace temps, le continuum était tout chamboulé...

Keira, faisant tourner ses pistolets d'un air suggestif: comme tes organes vitaux si tu me coupes encore la parole, M. Le Dandy!!

Mathias: je vous en prie, je vous ai déjà dit que je me nomme Mathias Alvensen ...

Keira: En bref, ce brusque changement de décor n'est pas si inhabituel que ça dans le coin... Par contre, la cause reste inconnue. De même que cette espèce d'horloge sur le sol, jamais rien vu de pareil...

AHGASEC: Tsss. Vous autres, vivants, êtes vraiment étonnés pour un rien.

Derich: Vous avez déjà vu ça?

AHGASEC: non, mais je ne m'en étonne pas niaisement comme vous autres.

Zabiron: *se claque vigoureusement les épaules, enchaîne trois pas de valse et se frotte la mèche crânienne*

Teck: Comment ça, "on ferait bien de s'accrocher"? Neutral

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Apeiron le Mer 4 Fév - 22:52

Le magicien avait semblé très intéressé mais nullement étonné par l'apparition du cadran. S'il trahissait la moindre émotion c'était par un sourire énigmatique qui pouvait signifier "Oh. Intéressant." ou "Tiens ? Une météorite me tombe dessus... contrariant..." ou même "Agaaaaahhhh....".

Il se tourna vers les autres :


- Le changement de potentiel était très bien fait, assurément. La voix semble indiquer une volonté derrière tout cela, qui semble avoir des plans à notre égard. La machinerie indique vraisemblablement soit le moyen par lequel nous sommes venu soit le but de notre venue. Il est même possible que le passage ait été prévu à sens unique. L'avantage immédiat de ce transfert est le changement de cadre, bénéfique pour nos vêtements et notre santé, à l'exception de la liche qui manifestement va s'en moquer comme de sa première molaire. L'éventuel inconvénient à moyen terme va dépendre de la situation et pourra être en partie précisé par une étude du cadran. L'éventuel inconvénient à long terme va dépendre de ce que veut de nous le propriétaire de la voix. Difficile d'en dire plus sans faire plus d'analyse. Je suis enchanté de vous rencontrer, vous pouvez m'appeler...

Blanc. Un peu comme un disque qui s'arrête brutalement. Vous savez... en faisant ce bruit si caractéristique laissant penser que le disque sera définitivement rayé ? Evidemment la société protectrice des entendants a voulu retirer le bruit, mais vous imaginez quand même bien la scène, non ?
Après quelques intenses secondes de réflexions, le magicien reprit :


- Ça c'est plus coton... voyons... ce serait pas mal de garder des référents corrects... Apeiron c'est encore pris... Dal... hum ! Ysdinr c'est vraiment trop loin... Koan c'est bon maintenant... Appelez-moi Koan. Et vous ?

Keira : Keira.

Tekt: Teck ! Quoi ? Y sait plus comment y s'appelle le kekos ?

Al Blattor : --..-...-..---.--..-..----.-

Zabiron : deux doigts dans le nez, un demi-tour et fait craquer ses cervicales.

Derich: Je suis Derich.

AHGASEC: Appelez-moi AHGASEC. Et je suis un seigneur liche, pas une simple liche, ignorant.

Matthias: Tiens ! Un collègue. Sachez que je me nomme Matthias Alvensen.


Pendant ce temps, dans un quelque part par définition ailleurs dans le multivers... les locaux de la Rensquad...
Un agent grassouillet à moitié assoupi... affalé sur une chaise et les pieds sur le bureau (si !). Soudain un bip sonore et répétitif...
L'agent ouvrit les yeux.


Dernière édition par Apeiron le Jeu 5 Fév - 21:58, édité 1 fois
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Elrohir le Jeu 5 Fév - 21:12

[HRP : ce serait pas Tekt mon nom à la base ? Suspect ]

Tekt : Bon le rigolo avec la voix mystérieuse ! Si tu veux pas qu'on explose ta machinerie de kekos t'as intérêt à t'expliquer fissa !

Koan (?) : La façon de raisonner des nains est toujours aussi ... intéressante ... Et puis-je vous ...

Al Blattor [l'interrompant assez sèchement]: !!! ,;?/../§§:,:,;Sad,;:

Koan : Ah oui aussi ... dit-il en souriant béatement.

Keira et Matthias se précipitèrent vers Tekt qui levait son poing artificiel agrémenté de solides griffes, s'apprétant à l'abattre sur le cadran.


Dernière édition par Elrohir le Sam 7 Fév - 1:03, édité 1 fois

_________________
Les seules vapeurs acceptables sont les vapeurs d'alcool.
avatar
Elrohir
Nain porte quoi
Nain porte quoi

Masculin Nombre de messages : 2825
Age : 29
Localisation : Là où ça fait mal !
Emploi/loisirs : Baston
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Imryss le Jeu 5 Fév - 23:04

AHGASEC grogna un peu contre l'agitation et le non-respect des vivants vis à vis des morts. Il dévisagea un à un les personnes présentes. Jugeant que Keira et Matthias suffisaient à arrêter le nain, il n'alla pas les aider.


Les nains ont beau être obstiner, tout casser ne résoudra pas le problème, surtout dans notre cas cela pourrait être préjudiciable, enfin d'avantage pour vous que pour moi puisque je ne crains pas la mort. Si vous le désirez mortel je peu faire en sorte qu'il en soit de même pour vous...

Le non-mort ricana quelque peu de sa nécrotique proposition puis sans attendre de réponse du groupe qui tiraient des têtes allant de Suspect à pale , il se rapprocha d'Al Blattor et de sa monture.


Dit-moi ami cafard, tu me semble bien informé sur ce qu'il se passe.

Al Blattor : ;..!;;§?,,.

Je me rend bien compte que nous avons changé de monde mais encore, pourquoi nous dit-tu de nous accrocher?

Al Blattor :
...,..:./!...:;

Oh, voila qui pourraient être fâcheux je ne tiens pas à être éparpillé en milles morceaux...

_________________
Depuis que j'ai appris à voyager je suis sorti du rêve.

avatar
Imryss
Rocher-qui-bouge
Rocher-qui-bouge

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 28
Localisation : Là où je suis est ma maison
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://auberge-du-voyageur.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Zabiron le Jeu 5 Fév - 23:15

Les nains sont bien des choses: petits, barbus, ayant une conception assez... spéciale de l'hygiène, ils aiment la bière, détestent les elfes, etc... Mais aussi, ils sont très dur à arrêter.

Tekt: ça commence à bien faire, les deux ballerines!

Keira et Mathias durent lâcher le nain furibard qui venait de s'ébrouer tel un (vraiment) petit chiot (très) ébouriffé afin de libérer ses bras. Avec l'opiniâtreté du peuple nain très connu pour creuser sa propre tombe avec application pour peu que ça lui donne l'impression d'avoir eu le dernier mot, Tekt se plia en deux, décochant un direct au cadran qui tenait lieu de sol.

Le Reste Du Groupe: affraid

A peine les griffes de métal eurent-elles effleuré la paroi transparente qui recouvrait les délicats engrenages cuivrés que trois coups titanesques furent sonnés à ce qui devait sans doute être la cloche championne de la catégorie des "supers-lourds Titan-sized". Les aiguilles s'arrêtèrent de tourner, et tout fut tranquille pendant quelques dixièmes de seconde. Puis ce fut -non pas les aiguilles- mais le cadran lui même qui se mit à tourner de plus en plus vite, risquant de catapulter le groupe dans l'environnement d'un noir absolu commençant à se teinter de couleurs chamarrées et pychédéliques...

_________________
"Jamais le Lion ne s'associe avec le Cafard"
Il n'est cependant pas dit si Cafard lui avait demandé quelque chose, je vous ferais dire.
avatar
Zabiron
Insecte
Insecte

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : *montre le sol*
Emploi/loisirs : *hausse les épaules*
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Elrohir le Ven 6 Fév - 2:05

Tekt qui savait comment cela allait finir, en tout cas en ce qui concernait son estomac, enfonça deux doigts dans sa gorge et vomit toute une platrée de pâtes à la chantilly. Puis sombra dans le coma.

[Rêve de Tekt] Tiens je dors ... Ai pas bu pourtant ... Bizarre ... Oh une gronasse ! Salut ma poule (elle a un pistolet ?) ! Jàk ? K esk tu fw la ? Ah non c'est pas lui ... Trop kekos ... Hey ça pue la mort ici ! ah oui ça doit être l'autre là ... le seigneur ... AGASSAN ... un truc comme ça ... Oh et là ya la crevette avec son parasite ... Et le bidouilleur qui va pouvoir prendre son pied à réparer le truc que je viens de péter ... Et ya même le grâ depâd d âdwye qui joue aux cartes ??? Ma foi pourquoi pas ... Bon si on est tous dans mon rêve on n'a qu'à se faire une petite bouffe comme ça on n'aura pas faim en se réveillant.

_________________
Les seules vapeurs acceptables sont les vapeurs d'alcool.
avatar
Elrohir
Nain porte quoi
Nain porte quoi

Masculin Nombre de messages : 2825
Age : 29
Localisation : Là où ça fait mal !
Emploi/loisirs : Baston
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Horloger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum