Compléments d'étude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compléments d'étude

Message  Apeiron le Dim 25 Jan - 20:50

J'ai proposé dans le topic "Principia Universalia" des récits qu'ont rédigés les apprentis voyageurs issus de la formation ancienne avant la Chute. Ils y exposent leurs études pendant leurs premiers voyages. Ces études étaient ensuite examinées par des voyageurs plus expérimentés, qui pouvaient en cas de doute reproduire les expériences faites et ajoutaient un complément d'étude. L'ensemble de ces études fournissait une base de recherche conséquente.

J'aimerai évidemment en discuter avec vous, d'autant plus que les propositions que je peux faire ici sont sensées refléter une certaine réalité dans le RP, donc si vous avez des commentaires ou des critiques, n'hésitez surtout pas ^^
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Dana le Lun 26 Jan - 14:28

Je n'ai pas compris cette histoire de densité. Pourquoi y a-t-il une plus grande densité d'évènements dans un monde plus réel?

_________________


S*
avatar
Dana
Ubiquité a déclenchement automatique
Ubiquité a déclenchement automatique

Féminin Nombre de messages : 2067
Age : 26
Localisation : Par delà le temps.
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Apeiron le Lun 26 Jan - 15:49

En substance c'est comme cela que l'auteur a défini le réel dans son introduction qui visait à sensibiliser le lecteur aux développement ultérieurs de son étude.

Pour aller plus loin, j'envisageais le fait qu'un monde plus réel allait être plus dense en évènements, qu'il y avait plus de substance et plus de temps pour porter les évènements. Le cas limite c'est le Néant, où rien ne se passe.

L'idée c'est que plus un endroit est affirmé, plus il sera dense en substance, plus il y aura de potentiels et d'évènements qui arriveront, et donc plus l'endroit sera "animé". Comme je l'ai dit avant, tu peux comparer avec le Néant où rien ne se passe.

Tu pourrais faire l'analogie avec une rivière qui représenterait le temps. Plus elle s'écoule quelque part, et plus il y aura de molécules d'eau qui passeront au cours d'un laps de temps absolu donné, et donc plus il y aura de trajectoires possibles, d'interactions, et de formes qui se créeront.

Je n'ai pas choisi cette analogie au départ parce qu'elle part du principe que les formes existent et supposent que le temps va les animer. Or, je considère plutôt un temps "bergsonien" au sens où les formes n'existent pas indépendamment du temps mais plutôt qu'elles ne sont que des "composantes" du temps lui-même, figées seulement en apparence.

Tu peux considérer que ce n'est qu'une définition, ou alors chercher à approfondir la justification que j'ai donnée, qui n'est pas une preuve mais plutôt une explication et l'expression d'un ressenti.

Le problème intrinsèque de cette définition est qu'il serait alors possible de se demander si un endroit ne serait plus réel que parce qu'il y a plus de choses à voir pour un observateur, ce qui rend très subjective voire arbitraire une telle définition du réel. Cela signifierait qu'un lieu serait plus réel parce qu'il est mieux ressenti et que l'observateur en perçoit plus de choses... et jusqu'à quel point les limites de l'observation ne vont-elles biaiser une telle définition ?

La partie que j'ai pris en posant ce genre d'études ainsi que les connaissances des Anciens est que malgré la subjectivité il y avait bien des différences mesurables par les voyageurs d'un monde à l'autre, ce qui établirait un degré de réalité de ces mondes qui ne dépende pas de l'observateur. Mais cela ne montre pas si cela dépend ou non de l'observation.

Ainsi, les voyageurs créent-ils le monde qu'ils traversent ? Le monde existe-t-il parce qu'il est perçu ? Pour le savoir, il faudrait s'assurer qu'un monde existe ans qu'il soit perçu. Or, pour s'en assurer il faut le percevoir, d'où l'incertitude. C'est un problème philosophique (Berkeley) et scientifique (physique quantique) voire religieux (la foi en Dieu chez les monothéistes, l'illusion du monde chez les bouddhistes, etc.).

Dans le récit que j'ai fait, j'ai choisi de faire ne sorte que les deux restent possibles. L'observation reste un problème, mais les observateurs définissent bien une réalité commune qui se traduit par des lois exploitables. La science des Anciens est plus là pour tenir compte du réel et de sa nature que pour se rassurer derrière des justifications.

(Voilà ce qui arrive quand je réfléchis avec la musique du générique de Tsukihime dans les oreilles ^^ J'en ai peut-être fait un peu trop ^^)

J'ai répondu à ta question ?
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Dana le Lun 26 Jan - 17:38

Je crois. Mais cela veut-il dire que la ralité d'un monde est totalement indépendant de sa cohérence?

_________________


S*
avatar
Dana
Ubiquité a déclenchement automatique
Ubiquité a déclenchement automatique

Féminin Nombre de messages : 2067
Age : 26
Localisation : Par delà le temps.
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Elrohir le Mar 27 Jan - 12:47

Le cas limite c'est le Néant, où rien ne se passe.
Pourrait-il y avoir un autre cas limite ? Un monde surréel où tout arrive ?

La réalité d'un monde ne pourrait-elle pas fluctuer ? Selon des paramètres à déterminer ...

_________________
Les seules vapeurs acceptables sont les vapeurs d'alcool.
avatar
Elrohir
Nain porte quoi
Nain porte quoi

Masculin Nombre de messages : 2825
Age : 29
Localisation : Là où ça fait mal !
Emploi/loisirs : Baston
Date d'inscription : 13/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Apeiron le Mar 27 Jan - 18:05

Pourrait-il y avoir un autre cas limite ? Un monde surréel où tout arrive ?
A voir...
Soit nous considérons que le degré de réalité d'un monde est comme une probabilité et va de 0 (le néant) à 1 (l'absolu?), soit nous considérons les degrés de réalité comme des couches énergétiques, auquel cas ils seraient soient discrets (des entiers naturels) soient continus (nombres réels positifs) mais de toutes façons seraient infinis et donc il serait possible d'augmenter sa réalité sans fin (et dans ce cas l'absolu serait une sorte de limite infinie).

La réalité d'un monde ne pourrait-elle pas fluctuer ? Selon des paramètres à déterminer ...
Ici il ne s'agit que de la partie "introduction et sensibilisation" de l'étude. Mais il devrait y avoir des fluctuations possibles au sein d'un même monde. Normalement elles sont faibles et continues, mais il y a des cas étranges ^^
Par exemple, l'établissement d'un passage entre les mondes altère la réalité aux environs des seuils.
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5471
Age : 29
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Dana le Mar 27 Jan - 20:19

Et ma question?

_________________


S*
avatar
Dana
Ubiquité a déclenchement automatique
Ubiquité a déclenchement automatique

Féminin Nombre de messages : 2067
Age : 26
Localisation : Par delà le temps.
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compléments d'étude

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum