Principia Universalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Principia Universalia

Message  Apeiron le Dim 25 Jan - 20:32

Plusieurs recueils semblant originaires d'une collection extrèmement vaste, amputée et disséminée. Certains de ces volumes sont reliés de cuir foncé tirant vers le bleu, et d'autres d'un cuir plus clair tirant vers l'orangé. Ils ont été écrits en ancien, et semble avoir été recopiés.

La préface apprend au lecteur que les recueils orangés traitent de problèmes pratiques qui ont été étudiés jusqu'à être formalisés. La table des matières indique les titres concis de plusieurs travaux rédigés il y a longtemps.



Relativité temporelle.

Introduction.

Mes travaux portent sur la différence d'écoulement apparent du temps d'un endroit à l'autre, et sur la formalisation de certains problèmes de synchronicité, de substance et de formalisation des structures mises en évidence.
Pour sensibiliser le lecteur à cette étude, je vais partir de quelques descriptions sommaires avant d'introduire les termes utilisés et la correspondance symbolique.

Écartons tout d'abord les problèmes de subjectivité en supposant l'existence de deux observateurs similaires. L'un servira de témoin et l'autre servira à décrire le processus. Pour pouvoir établir des correspondances simples, supposons dans cet exemple l'existence d'une échelle de temps absolue afin de s'y référer (en fait une telle échelle n'existe pas en tant que telle, mais il est possible d'établir des relations entre périodes par voyages successifs qui sont justifiés par les principes de conservation et d'unicité existentielles).
Simplifions les processus cognitifs mis en cause et supposons que leur sensation du temps provient de la succession d'informations qu'ils vont percevoir. Étant similaires, chacun des deux percevra la même chose que l'autre s'ils vivent la même situation, et chacun va ajuster sa réalité de la même façon et au même rythme qu l'autre.
Plus l'environnement sera dense, plus il s'y déroulera de phénomènes. Ainsi si nous choisissons une période fixée sur notre échelle de temps absolue (disons douze unités quelconques de la mesure de temps pertinente en proportion choisie) il est possible de caractériser deux mondes distincts par une certaine densité des phénomènes, qui est en fait caractéristique du degré de réalité de ce monde. Ainsi, un observateur quelconque vivra plus d'évènements dans un environnement plus réel et vice-versa.
Les deux observateurs similaires arrivent dans des mondes différents au même moment. Disons que le premier vive quatre phénomènes pendant les douze unités de temps disponibles et que le second en vive six. Dans le premier monde, un phénomène a besoin de trois temps pour se réaliser, et de deux dans le second. Ainsi, le premier monde est moins réel que le second, et leur densité respective peut être exprimée, ici d'un pour trois dans le premier monde, et d'un pour deux dans le second.
De la même façon, lorsqu'un voyageur va dans un monde bien plus réel et revient dans son monde de référence, il aura besoin de moins de temps pour vivre des phénomènes dans le monde plus réel, et donc pour une même période donnée il en vivra davantage là-bas qu'il en aurait vécu dans son monde d'origine. Par exemple, quelqu'un peut partir un matin de son monde, vivre quelques jours dans un monde plus réel, puis revenir le soir dans son monde. Par rapport à ses voisins restés sur place, il aura vécu plus de choses. Et inversement, quelqu'un qui part dans un monde moins réel peut vivre quelques jours sur place et revenir des mois plus tard dans son monde d'origine.
Evidemment, pour des mondes proches, le principe de continuité indique que de tels écarts sont extrêmement rares.

Maintenant que j'ai illustré la nature des aspects étudiés, je vais partir d'extraits mes carnets de voyage sur certains allers et retours que j'ai fait pour exposer les premières données sur lesquelles j'ai travaillées, puis les expériences validant ou infirmant les hypothèses que j'ai pu faire à l'époque.
[...]
avatar
Apeiron
Grand Inquisiteur de la Cohérence
Grand Inquisiteur de la Cohérence

Masculin Nombre de messages : 5470
Age : 28
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum